Mondial rugby Japon
Le Mondial de rugby commence vendredi 20 septembre. | YANN COATSALIOU / AFP

Les cinq infos insolites que vous ignorez peut-être sur le Mondial au Japon

Publié le , modifié le

A J-2 avant le match d’ouverture du Mondial de rugby au Japon (20 septembre – 2 novembre), l'archipel est en ébullition. Pour vous faire patienter jusqu'à vendredi, on a passé en revue les infos les plus insolites de ce mondial.

Les tatouages, le choc culturel

Sur l’archipel nippon, arborer en public des tatouages n’est pas très bien vu par la population locale. Interprétés par les Japonais comme un signe d'appartenance aux Yakuzas, une mafia japonaise, ils sont interdits dans de nombreux lieux publics comme les piscines, les bains chauds (les célèbres onsens), les sources thermales ou encore les salles de sport. 

Mais face à l’arrivée de plus de 400 000 supporters du ballon ovale, l’archipel a décidé d’assouplir cette tradition pour les bains chauds, pourtant très ancrée. D’ailleurs, l'agence de presse japonaise Kyodo a ainsi révélé qu’à Sapporo ou à Fukoroi, deux villes japonaises qui accueilleront des matchs du Mondial, les propriétaires des onsens ont accepté de fermer les yeux. Mais il est toutefois recommandé de se renseigner avant. Les Japonais ont aussi été sensibilisés au préalable. En revanche, sur le terrain, les rugbymen devront cacher leurs tatouages. Ceux-ci sont très présents dans le milieu du rugby et notamment chez certaines équipes comme les Maoris en Nouvelle-Zélande, où ils font partie intégrante de leurs traditions. 

« Rabiot le poulpe » a donné ses pronostics

A chaque grande compétition sportive, son « animal pronostiqueur ». Pour le Mondial de rugby, c’est « Rabiot le poulpe » qui a eu le job. Ne cherchez aucun lien avec le joueur de football, il n’y en a pas. Le vrai poulpe, appelé « Rabiot », avait prédit avec justesse les résultats de trois matchs de l’équipe du Japon lors du Mondial de football en Russie l’an passé.

Depuis, ce cher poulpe a été bouilli. Un pêcheur de l’île d’Hokkaïdo en a alors capturé deux autres afin de mener à bien les prédictions et l’un deux a hérité du nom de Rabiot. « Rabiot le poulpe » a ainsi déjà donné son pronostic pour l’équipe du Japon. Selon le média local, Kyodo News, le céphalopode voit les Brave Blossoms s’incliner dès le match d'ouverture contre la Russie. 

Pénurie de bières ? 

Les organisateurs du Mondial ont tiré la sonnette d’alarme. Y aura-t-il des stocks d’alcool suffisant pour assurer le mois et demi de compétition ? Le comité d’organisation a en effet mis en garde les autorités locales des risques réels de pénurie de bière en raison de l’afflux massif de supporters, réputés pour être de grands consommateurs de ce breuvage. Lors de la dernière Coupe du monde, en 2015 en Angleterre, les supporters avaient bu, d’après les chiffres de l’AFP, près de 2 millions de litres de bières. Un chiffre bien supérieur à celui des fans du ballon rond. Il a aussi été conseillé aux cafés et bars d’interrompre, le temps du mondial, les formules « bières à volonté » qui pourraient conduire à une pénurie. 

Les règles du rugby expliquée dans une vidéo hilarante

La ville de Beppu (au sud du Japon) a diffusé une vidéo en début d’année, pour faire la promotion de la municipalité ainsi que des règles du rugby. Aux rythmes d'une musique swing, la vidéo suit un homme sortant d’une source thermale japonaise,  une véritable tradition sur l'archipel nippon. Ce dernier, traversant la ville en courant, simplement vêtu d’une serviette autour de la taille, est mis en scène dans des situations rocambolesques. Chacune des scènes rappelle une règle du ballon ovale et est expliquée de quelques lignes de sous-titres.  
 

à voir aussi Coupe du monde de rugby : une ville japonaise promeut le ballon ovale dans une vidéo complètement insolite Coupe du monde de rugby : une ville japonaise promeut le ballon ovale dans une vidéo complètement insolite

Les All Blacks déjà champions du monde ? 

Alteryx, une société éditrice de logiciels d’analyse, a épluché les statistiques (tirs, placages, essais) de plus de 1000 matchs depuis… 2007. Et le logiciel est catégorique, les champions du monde seront les All Blacks. Une victoire glanée face au Pays de Galles. Et pour les Bleus, une petite idée ? Pas très réjouissante malheureusement. Si nos Français passeraient bien les phases de poules, ils s’arrêteront en quart, stoppés par les Gallois. Bon, nous on préfère vivre le sport sur le moment et croire à l’exploit de nos Français. 

à voir aussi Coupe du monde 2019 : le Japon, capitale du rugby pendant un mois et demi Coupe du monde 2019 : le Japon, capitale du rugby pendant un mois et demi