L'ouvreur néo-zélandais Damian McKenzie
L'ouvreur néo-zélandais Damian McKenzie | AFP - MICHAEL BRADLEY

Les All Blacks privés de Damian McKenzie pour la Coupe du monde

Publié le

Victime d'une déchirure à un ligament croisé antérieur du genou droit lors d'un match avec son équipe des Waikato Chiefs, l'ouvreur ou arrière Damian McKenzie ne participera pas à la prochaine Coupe du monde au Japon, en septembre-octobre. "Il pourrait être absent pendant huit à neuf semaines," a déclaré Steve Hansen, le sélectionneur de la Nouvelle-Zélande. "C'est vraiment dommage pour lui, son opportunité en Coupe du monde s'est évanouie". Il a donc écarté le joueur de la liste des 41 All Blacks qui doivent préparer la défense du double titre planétaire.

 "C'est vraiment dommage pour lui, son opportunité en Coupe du monde s'est évanouie". C'est ainsi que Steve Hansen, le sélectionneur de la Nouvelle-Zélande, a annoncé que Damian McKenzie devrait faire une croix sur la prochaine Coupe du monde. A 23 ans, le génial ouvreur (ou arrière) des All Blacks s'est en effet blessé au genou. Il souffre d'une déchirure à un ligament croisé antérieur du genou droit, une blessure contractée en seconde période avec les Waikato Chiefs contre les  Auckland Blues (33-29) samedi à Hamilton en Super Rugby.

Il l'a donc retiré de la liste des 41 Néo-Zélandais qui sont rassemblés pour un premier camp de préparation à l'épreuve planétaire. Au moins neuf Blacks sont actuellement sur la liste des blessés alors qu'Hansen a anonncé des nouvelles encourageantes pour deux joueurs majeurs: le centre Sonny Bill Williams et le troisième ligne aile Sam Cane. Williams pourrait être écarté pendant six semaines à la suite d'une opération d'un genou mais "beaucoup de gens reviennent après des blessures au cartilage, ce qui n'est pas un problème".

De son côté, Cane a repris en avril l'entraînement avec de légers contacts après une fracture au cou lors du test-match contre l'Afrique du Sud à Pretoria en octobre dernier. "Ce qui est important c'est qu'il revienne quand il sera prêt et en confiance", a estimé le coach néo-zélandais. Parmi les autres Blacks à l'infirmerie, en raison de blessures dans l'exigeant et éprouvant Super Rugby, figurent Owen Franks, Aaron Smith, Liam Squire, Luke Whitelock, Codie Taylor, Waisake Naholo et George Bridge. 

Coupe du Monde de Rugby