Alun-Wyn Jones
Alun-Wyn Jones et le pays de Galles débutent leur Coupe du monde face à la Géorgie, lundi. | FRANCK FIFE / AFP

Coupe du monde de rugby 2019 : possible adversaire des Bleus, le pays de Galles fait ses débuts face à la Géorgie

Publié le , modifié le

Le pays de Galles débute sa Coupe du monde, lundi 23 septembre, face à la Géorgie. Engagés dans la poule D, les Gallois tenteront de revenir à hauteur de l'Australie, vainqueur avec bonus offensif des Fidji samedi. De quoi se lancer dans la course aux quarts de finale, avant d'affronter, peut-être, le XV de France.

C’est la dernière grosse écurie à faire son entrée en lice dans cette Coupe du monde de rugby. Le pays de Galles débute son aventure au Japon face à la Géorgie, lundi 23 septembre à Toyota (12h15). Quelques mois après avoir décroché le Grand Chelem dans le Tournoi des VI Nations, les joueurs de Warren Gatland s’affichent comme un des outsiders pour le titre final.

Invincibles pendant un an

Avant de débarquer au pays du Soleil Levant, les Gallois se sont offert une préparation de prestige : double confrontation contre l’Angleterre, suivie de deux matchs face à l’Irlande. Face aux meilleures nations européennes, le pays d Galles n'a pu poursuivre sa série d’invincibilité qu’il tenait depuis un an. Entre mars 2018 et mars 2019, le XV du Poireau avait enchaîné 14 succès consécutifs. Mais les Anglais, puis les Irlandais à deux reprises, ont fait tomber le pays de Galles. Alun-Wyn Jones et ses coéquipiers sont toutefois parvenus à sortir vainqueurs de leur revanche face au XV de la Rose.

Alun-Wyn Jones dans l'histoire

Lundi, contre la Géorgie, le deuxième ligne entrera dans l’histoire du rugby gallois et marquera un peu plus de son empreinte les archives de l’ovale mondial. A 34 ans, le capitaine connaîtra sa 129e sélection rejoignant ainsi le pilier historique Gethin Jenkins, jusqu’alors détenteur du record. Une expérience qui ne sera pas de trop face à des Lelos qui avaient bousculé les Gallois lors de leur dernière opposition en novembre 2017 (13-6).

L'entraîneur-adjoint remercié en début de semaine

Une rencontre d’autant plus décisive alors que le pays de Galles devrait être au coude-à-coude avec l’Australie pour la première place du groupe D. Soit les deux adversaires potentiels du XV de France pour le quart de finale, le groupe des Tricolores croisant celui des Gallois en phase finale.

L’entrée sur le terrain devrait également permettre d’oublier l’affaire Rob Howley, entraîneur adjoint de la sélection, renvoyé lundi 16 septembre. Il est ciblé par une enquête pour avoir prié sur des matchs de rugby, ce qui est interdit aux joueurs, entraîneurs et officiels. Un contexte loin d’être évident à l’heure de commencer une Coupe du monde…

Maxime Gil gil_maxime_34