Mondial Gatland Guirado
Le sélectionneur gallois Warren Gatland dans les bras de Guilhem Guirado | AFP - Christophe Simon

Coupe du monde 2019 : Pour Warren Gatland (pays de Galles), "la meilleure équipe a perdu"

Publié le , modifié le

Tout le monde s'accorde à dire que la défaite de l'équipe de France en quart de finale contre le pays de Galles est cruelle (19-20). Et comme souvent, le sélectionneur gallois, Warren Gatland, est resté totalement lucide face à la presse suite à la qualification de son équipe. Le patron du XV du Poireau a même affirmé que "la meilleure équipe avait perdu aujourd'hui".

Qu'on ne s'y trompe pas : le XV de France est éliminé de la Coupe du monde. Pour autant, et si on a souvent été dur dans la critique envers la sélection tricolore ces derniers temps, il faut aussi le reconnaître quand ça marche. Les Bleus, contre le XV du Poireau, ont en effet offert, sans aucun doute, la prestation la plus aboutie depuis très longtemps et ce n'est pas passé inaperçu. Warren Gatland, le sélectionneur du pays de Galles, a tenu un discours particulièrement élogieux et encourageant quant à la performance des Bleus.

à voir aussi Coupe du monde 2019 : l'équipe de France éliminée après une défaite cruelle contre le pays de Galles Coupe du monde 2019 : l'équipe de France éliminée après une défaite cruelle contre le pays de Galles

"La France a très bien joué mais n'a pas eu de chance. Elle s'est vraiment améliorée depuis le dernier Tournoi de six nations", a-t-il confié avant d'aller plus loin encore : "Je pense que la meilleure équipe a perdu aujourd'hui, mais ce carton rouge a évidemment eu son importance. Ce qui est formidable avec nos garçons, c'est qu'ils n'abandonnent jamais. Nous nous sommes accrochés aujourd'hui et je suis très fier d'eux car d'autres équipes auraient probablement capitulé". Suffisant pour consoler les joueurs et le staff du XV de France ? Pas sûr du tout comme le prouve la déclaration de Jaques Brunel, évidemment abattu par le résultat final : "Le résultat n'est pas positif, on avait l'ambition d'aller plus loin, quelque part c'est un échec. Personne ne nous voyait sortir des poules, personne ne nous voyait gagner ce quart de finale. On est sorti de la poule et montré qu'on avait la possibilité de gagner ce quart, sauf qu'on ne l'a pas fait. On est forcément déçus."

à voir aussi Coupe du monde 2019 : En trois faits de jeu, comment la France s'est-elle sabordée ? Coupe du monde 2019 : En trois faits de jeu, comment la France s'est-elle sabordée ?