Michael Cheika
Le désormais ex-sélectionneur de l'Australie, Michael Cheika. | CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Coupe du monde 2019 : Michael Cheika, sélectionneur de l'Australie, a démissionné

Publié le , modifié le

Le sélectionneur de l'Australie Michael Cheika a annoncé qu'il allait quitter ses fonctions, ont annoncé dimanche plusieurs médias australiens, au lendemain de l'écrasante défaite des Wallabies face à l'Angleterre (40-16) en quart de finale de la Coupe du monde de rugby. Une information confirmée, peu de temps après, par la fédération australienne.

"Michael Cheika a confirmé qu'il n'allait pas demander à rester sélectionneur de l'Australie après l'élimination des Wallabies en quart", a affirmé le site rugby.com.au. "Je le savais dès le coup de sifflet final, mais je voulais juste attendre encore un peu, le temps que les choses se calment un peu et de parler à ma famille, avant de clarifier les choses", a expliqué Michael Cheika, cité par le site internet de Fox Sport Australia.

La Fédération australienne a par la suite confirmé l'information. Cheika, dont le contrat avec Rugby Australia, expirait à la fin de l'année, avait annoncé par le passé qu'il quitterait ses fonctions si l'équipe australienne échouait à remporter le Mondial. Interrogé samedi juste après la défaite de l'Australie, le sélectionneur avait refusé de répondre aux questions concernant son avenir.  "Quand le moment sera venu, je leur dirai (si je veux continuer)", avait-il simplement déclaré. Le moment est donc bien venu, Michael Cheika ayant démissionné du poste de sélectionneur des Wallabies.

Avec AFP