Faf de Klerk
Faf de Klerk a inscrit le deuxième essai sud-africain. | Kazuhiro NOGI / AFP

Coupe du monde 2019 : l'Afrique du Sud écarte le Japon et passe en demi-finale

Publié le , modifié le

L'Afrique du Sud s'est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde en battant le Japon (3-26), à Tokyo. Après une première mi-temps très accrochée au cours de laquelle les Japonnais ont posé de sérieux soucis aux Springboks. L'Afrique du Sud affrontera le pays de Galles, dimanche, tombeur du XV de France un peu plus tôt. Le Japon quitte la tête haute sa Coupe du monde, bien plus que prometteuse pour l'avenir.

La belle histoire a donc pris fin à Tokyo. Quatre ans après l’exploit de Brighton (Angleterre), le Japon n’est pas parvenu à rééditer son exploit face à l’Afrique du Sud. Valeureux et entreprenants, les Brave Blossoms n’ont jamais réussi à trouver la faille contre des Springboks plus forts tactiquement et qui ont remporté la bataille à l’expérience (3-26).

Des Japonais entreprenants

Rapidement, les vainqueurs du dernier Rugby Championship ont été mis dans de bonnes dispositions grâce à un exploit personnel de Makazole Mapimpi. A la sortie d’une mêlée, l’ailier est servi dans le côté fermé, dépose Tamura et casse le plaquage de Yamanaka pour conclure en coin (0-5, 4e). Les Japonnais se voient là sanctionnés de leur trop-plein d’énergie dès le coup d’envoi, les Nippons ayant clairement affiché leurs intentions de jeu d’entrée en jouant tous les ballons à la main, même dans leur camp.

Le match aurait pu basculer lorsque Tendai Mtawarira effectue un plaquage cathédrale sur Keita Inagaki. Ce dernier retombe sur l’épaule, évitant ainsi au pilier sud-africain d’être définitivement expulsé, lui qui a tout de même passé 10 minutes en bord de touche (11e). Les Japonnais en profitent pour prendre l’ascendant en mêlée et recoller au score avec la botte de Yu Tamura (3-5, 20e).

Le premier acte est ouvert mais aucune des deux équipes ne parvient véritablement à prendre l’ascendant, bien que les Boks mettent un peu plus de pression jusqu’à la pause. Mais de manière stérile.

Un maul comme rouleau compresseur

Et puis, le physique a pris le dessus. Et l’Afrique du Sud a mis la main sur le match. 61% de possession dans le deuxième acte, 69% de territoire… les Sud’Af étouffent les locaux dans tous les compartiments du jeu et voient leur avance accroître grâce au réalisme d’Handre Pollard (44e, 49e, 64e). Le pack va même rouler sur son vis-à-vis lors d’un maul pénétrant de 40m, aboutissant à l’essai de Faf de Klerk (3-21, 66e). Mapimpi s’offre un doublé en fin de match en contre pour assommer définitivement des Japonais incapables de rivaliser depuis le retour des vestiaires (3-26, 70e).

Le Japon quitte donc sa Coupe du monde. Un véritable succès malgré l’élimination face à un adversaire qui l’avait corrigé au début du mois de septembre en match de préparation (7-41). Les Brave Blossoms sortent la tête très haute. L’Afrique du Sud, elle, se voit offrir un nouveau défi face au pays de Galles pour tenter de disputer une troisième finale dans son histoire.

Maxime Gil gil_maxime_34