Cheslin Kolbe

Coupe du Monde 2019 : Kolbe titulaire pour les Boks, Ford et Farell reconduits chez les Anglais

Publié le , modifié le

La titularisation de l'ailier du Stade Toulousain Cheslin Kolbe, rétabli de sa blessure à une cheville, constitue le seul changement opéré jeudi par les Sud-Africains en vue de la finale du mondial ce samedi. Aucun changement n'est à signaler du côté du XV de la Rose : le duo Ford-Farell est reconduit.

Cheslin Kolbe sera donc le seul changement effectué par les deux sélectionneurs finalistes.  L'ailier sud-africain du Stade Toulousain avait été ménagé pour la demi-finale contre le pays de Galles (19-16), le sélectionneur Rassie Erasmus le jugeant insuffisamment remis d'une blessure à la cheville contractée contre l'Italie en poules (49-3). Il était loin de son meilleur niveau en quarts de finale contre le Japon (26-3). Il remplace Sbu Nkosi, seul changement sur la feuille de match effectué par Erasmus, qui a de nouveau placé six avants pour deux arrières sur le banc. "C'est dur pour Sbu d'être sorti de la feuille de match, mais comme pour les sept autres joueurs (non retenus) et les deux rentrés à la maison sur blessure (Trevor Nyakane et Jesse Kriel). Son apport a été vital pendant notre campagne" a déclaré Erasmus.

"Je me suis entraîné avec le reste de l'équipe ces deux dernières semaines. Je suis revenu à 100% de mes capacités, ma cheville va très bien" a déclaré Kolbe. L'ailier de poche (1,71 m pour 80 kg) s'est attendu à être visé par de nombreuses chandelles de la part des Anglais: "Evidemment, j'adore courir avec le ballon, mais le jeu pratiqué ces deux derniers mois (à la Coupe du monde) est différent. C'est davantage une bataille aérienne" a déclaré l'ailier. "Il y aura des duels dans les airs et à la retombée du ballon, je pense que l'équipe est prête pour ça" a-t-il ajouté.

Le duo Ford-Farrell reconduit pour les Anglais

Ford, placé sur le banc contre l'Australie en quarts de finale (40-16), sera associé comme face à la Nouvelle-Zélande en demi-finales (19-7) à Owen Farrell, titularisé au centre. Le sélectionneur anglais Eddie Jones a effectué un changement sur le banc, attendu, où le demi de mêlée Ben Spencer prend la place de Willi Heinz après avoir été appelé dimanche pour pallier sa blessure à une cuisse survenue contre les All Blacks. Spencer ne compte que trois sélections, toutes comme remplaçants, au cours desquelles il n'a joué qu'un total de vingt minutes environ. "La semaine a été bonne, les joueurs sont ensemble depuis un moment donc le but, cette semaine, a moins été de faire du volume à l'entraînement que d'aiguiser nos lames" a déclaré Jones, battu à la tête de l'Australie en finale du Mondial-2003 par l'Angleterre.

Le technicien australien, consultant dans l'encadrement des Springboks lors de leur titre mondial en 2007, s'attend à une rencontre "physique". "Nous irons et jouerons sans peur. L'Afrique du Sud jouera probablement de la même façon qu'elle a joué pendant la compétition, donc nous devrons relever le bras de fer. Et quand nous aurons des opportunités de faire la différence, les saisir avec confiance et calme" a développé Jones. 

Le XV de départ sud-africain : W. Le Roux - Kolbe, Am, De Allende, Mapimpi - (o) Pollard, (m) De Klerk - P.S. Du Toit, Vermeulen, Kolisi (cap.) - De Jager, Etzebeth - Malherbe, Mbonambi, Mtawarira

Le XV de départ anglais :  Daly - Watson, M. Tuilagi, O. Farrell (cap.), May - (o) Ford, (m) B. Youngs - Underhill, B. Vunipola, T. Curry - Lawes, Itoje - Sinckler, George, M. Vunipola

AFP