La dernière confrontation France-Argentine, le 17 novembre 2018

Coupe du monde 2019 : France - Argentine, les frères ennemis

Publié le , modifié le

Le XV de France démarre sa Coupe du monde au Japon par un adversaire de taille : l'Argentine. Séparées par des milliers de kilomètres, les deux nations sont étroitement liées et se connaissent très bien. Plus ancienne et expérimentée dans ce sport, la France accueille beaucoup d'Argentins dans son championnat depuis plusieurs générations. Un match fondamental dans un groupe C compliqué, mais qui signe avant tout les retrouvailles entre deux sélections voisines. Coup d'envoi ce samedi à 9h15.

La France, une terre d'accueil

Il y a encore quelques années, le rugby argentin peinait à se développer. En difficulté jusqu'au début des années 2000, les Pumas ont petit à petit gagné le respect des plus grandes nations mondiales. Une ascension rapide en partie grâce à la France : "Si nous en sommes à ce niveau, c'est grâce à la France. Nous n'aurions pas pu nous entraîner en Argentine comme nous l'avons fait en France. Nous n'aurions pas atteint ce niveau physique et technique. Grâce à l'accueil des Français, nous sommes devenus une meilleure équipe" remercie l'actuel sélectionneur argentin, Mario Ledesma, dans une interview accordée à RMC en 2012.

Physique et de haute intensité, le Top 14 est une référence pour s'améliorer. Alors que 13 des 15 joueurs qui seront titulaires côté argentin évoluent aux Jaguares (finalistes du Super Rugby), beaucoup ont d'abord joué en France. Surtout à Montpellier, entraîné jusqu'en 2014 par un certain Fabien Galthié. L'actuel entraîneur adjoint des Bleus avait notamment recruté Agustin Creevy, talonneur indispensable et homme d'expérience des Pumas. Juan Figallo, pilier de l'équipe-type, est quant à lui resté chez les Montpelliérains durant 5 saisons, jusqu'au départ du coach français. Deux joueurs évoluent actuellement en France : Nicolas Sanchez (Stade Français) et Benjamin Urdapilleta (Castres Olympiques). Le capitaine, Pablo Matera, débarquera dans la capitale rejoindre la Pink Army après la Coupe du monde. Mais cette relation France - Argentine ne s'arrête pas là et s'étend au-delà du terrain.

Ledesma - Galthié, une histoire épineuse

"Ledesma, c'est quelqu'un qui connaît très bien le rugby français" soutient Nicolas Sanchez auprès de l'AFP. Le meilleur réalisateur du Mondial 2015 le sait, son sélectionneur connaît parfaitement les Tricolores et leurs méthodes. En 2001, Mario Ledesma débarque à Narbonne pour débuter sa carrière professionnelle. C'est finalement à Clermont que l'Argentin marquera son empreinte. Mais le talonneur trouvera sa véritable vocation en tant qu'entraîneur. D'abord au Stade Français (2011-2012) puis en tant qu'adjoint à Montpellier lors de l'été 2012.

Le club est alors entraîné par Fabien Galthié depuis 2 saisons. Fréquemment en désaccord sur la méthode de gestion des joueurs, des tensions sont rapidement apparues entre les deux hommes. L'ancien joueur des Jaune et Bleu finit par être démis de ses fonctions en novembre 2014. Mario Ledesma s'est permis d'évoquer en conférence de presse ses "retrouvailles" avec l'entraîneur adjoint du XV de France ce samedi : "Je ne sais pas si on va se croiser ou pas, je pense qu'on sera tous les deux en tribune. Mais je ne sais pas si on se croisera avant ou après le match" explique-t-il, sans grande conviction. De quoi rajouter un peu de piment à cette affiche qui s'annonce mouvementée.

Un passé à oublier

Sur le terrain, les Bleus et les Pumas ont l'habitude de s'affronter. En 51 confrontations entre les deux nations, le XV de France en a remporté 36 contre 14 pour l'Argentine et un match nul. Mais les Français ne s'en réjouissent pas pour autant puisque le résultat en Coupe du monde est tout autre. Les deux sélections se sont rencontrées à trois reprises et le sort n'a pas vraiment été favorable pour l'équipe de France. Seule victoire : le 24 octobre 1999 où les Tricolores ont remporté leur quart de finale (47-26).

Depuis, les Pumas leur ont causé bien du souci et deviennent la bête noire du XV de France lors de la Coupe du monde 2007 à domicile. D'abord battus en phase de groupe (12-17), les Bleus sont à nouveau vaincus lors de la petite finale au Parc des Princes, devant leur public. Une défaite amère que les Français n'ont pas oublié. Ce choc France-Argentine signera les retrouvailles entre deux vieux amis, mais aussi une vengeance entre deux adversaires coriaces.