Jacques Brunel.

Bastareaud et Parra absents du groupe, Setiano et Mauvaka parmi les surprises

Publié le , modifié le

Le sélectionneur Jacques Brunel a dévoilé une liste de 31 joueurs (plus 6 réservistes) pour préparer la prochaine Coupe du monde au Japon du 20 septembre au 2 novembre. Comme cela était annoncé, Mathieu Bastareaud et Morgan Parra sont les grands absents de cette liste où figurent, parmi les surprises, Setiano et Mauvaka, néophytes à ce niveau.

C'était dans l'air depuis longtemps. Depuis la nomination de Fabien Galthié au sein du staff du XV de France notamment. L'ancien coach de Toulon, de même que Laurent Labit, nouvel arrivant en charge des arrières, ont clairement fait de la vitesse et du mouvement leur credo pour les mois à venir. Des caractéristiques qui ne correspondent pas au profil du puissant Bastareaud. Exit donc le vice-capitaine de l'équipe de France, qui ne figure même pas parmi la liste des six réservistes. Un choix fort mais prévisible, surtout depuis l'éclosion de Sofiane Guitoune au poste de trois-quart centre cette saison. "Il  a été très bon. On a hésité. Il y avait une concurrence et des critères et c’est la raison pour laquelle Bastareaud n’est pas dans cette liste", a commenté Brunel.  

L'autre grand absent de ce groupe se nomme Morgan Parra. Contrairement à son coéquipier de charnière à Clermont, Camille Lopez, lui aussi sur la sellette mais finalement appelé, le demi de mêlée paie les frais de ses critiques à peine voilées lors du dernier Tournoi des 6 Nations en même temps qu'il subit une concurrence féroce à son poste pour prendre le troisième billet derrière Antoine Dupont et Baptiste Serin. C'est finalement Maxime Machenaud qui a arraché le dernier strapontin. 

Raka plutôt que Thomas

Jacques Brunel s'est justifié de ses choix en arguant de l'exigence d'un rugby pratiqué à haute intensité : "Ce groupe a été fait en fonction du bilan que l’on a fait après le Tournoi et de critères au niveau international", a rappelé le sélectionneur tricolore. "Globalement nous avons du retard sur les déplacements, la capacité à répéter les charges. Nous avons pris des profils en fonction de ces critères. Notre objectif sera de nous rapprocher des meilleurs dans ces domaines pendant la préparation".  

Parmi les joueurs qui étaient en ballottage et qui ne feront finalement pas partie du voyage au Japon, la non convocation de Teddy Thomas constitue une demi-surprise. L'ailier du Racing est capable de tous les exploits individuels mais le staff a sanctionné ses trop nombreuses boulettes et ses errements défensifs. Constat quasi-identique pour son coéquipier au Racing Virimi Vakatawa. Les Fidji seront néanmoins représentées en Bleu puisque Alivereti Raka sera bien là. S'il retrouve l'explosivité qui lui permettait de terroriser les défenses du Top 14 avec Clermont, son apport sera précieux à l'aile. 

Hormis Raka, les nouveaux venus en Bleu s'appellent Peato Mauvaka et Emerick Setiano. Le premier nommé profite de la fin de saison euphorique du Stade Toulousain alors que le second, l'une des révélation du RCT cette saison, apportera de la fraîcheur au poste de pilier droit. "Il a le profil de joueur que l’on a retenu en fonction du projet de jeu que l’on a. On a l’ambition de mettre en place un jeu de mouvement où il doit y avoir de la réactivité, de l’activité. Il est jeune, il a montré de la présence et du caractère dans un club pas facile", poursuit Brunel, fidèle à sa ligne directrice. 

Brunel et ses adjoints ont donc leurs hommes pour partir à la conquête de la Coupe du monde. Et le général a d'ores et déjà annoncé le plan de bataille : "On va débuter la semaine prochaine avec un premier groupe de huit pendant quatre jours. Ceux qui n’ont pas participé aux phases finales. La semaine suivante, les mêmes avec ceux éliminés en barrages, on sera 17 ou 18. Le 6 juillet, tout le groupe sera présent à Marcoussis pendant 10 jours, ensuite nous irons au Cap d’Ail, une dizaine de jours. Une petite coupure puis nous partirons en Espagne avant de revenir à Marcoussis pour les matches de préparation. Nous partirons le 7 septembre au Japon".  

La liste des Bleus :

Avants (17): Poirot (Bordeaux-Bègles), Priso (La Rochelle), Guirado (Toulon/cap.), Chat (Racing 92), Mauvaka (Toulouse), Setiano (Toulon), Slimani (Clermont), Bamba (Brive/Pro D2), Vahaamahina (Clermont), Lambey (Lyon), B. Le Roux (Racing 92), Gabrillagues (Stade Français), Iturria (Clermont), Y. Camara (Montpellier), Lauret (Racing 92), Alldritt (La Rochelle), Picamoles (Montpellier)

Arrières (14): A. Dupont (Toulouse), Serin (Bordeaux-Bègles), Machenaud (Racing 92), Ntamack (Toulouse), Lopez (Clermont), Fofana (Clermont), Fickou (Stade Français), Doumayrou (La Rochelle), Guitoune (Toulouse), Huget (Toulouse), Penaud (Clermont), Raka (Clermont), Ramos (Toulouse), Médard (Toulouse)

Réservistes (6): Falgoux (Clermont), Ollivon (Toulon), F. Cros (Toulouse), Willemse (Montpellier), Belleau (Toulon), Rattez (La Rochelle)

8 Toulousains dans la liste