Coupe du monde -20 ans: les Français à l'épreuve des "Baby blacks"

Coupe du monde -20 ans: les Français à l'épreuve des "Baby blacks"

Publié le , modifié le

Le XV de France des moins de 20 ans s'attaque à la montagne néo-zélandaise ce mardi à Tbilissi (Géorgie) en demi-finale de la Coupe du monde. Grands favoris de la compétitions, les "Baby blacks" avaient infligé une sévère défaite aux Bleus il y a deux ans à ce même stade de la compétition. Cette fois-ci, les Français veulent y croire, après être sortis d'un groupe difficile. Mais ils devront scorer quand il en auront l'occasion et surtout rester vigilants pendant 80 minutes face à une équipe toujours redoutable.

A suivre en direct sur notre site francetvsport et sur France 4 (coup d'envoi à 18h30)

Car les jeunes Blacks ont l'air fait du même bois que leurs prédécesseurs -- cinq titres en neuf éditions pour la Nouvelle-Zélande depuis 2008 et le nouveau format de la compétition -- puisqu'ils ont inscrit près de soixante points en moyenne en poules. Dont 69 en clôture contre l'Irlande, finaliste en titre...! "Ils sont au-dessus du lot, par leur vitesse, leur manière d'aborder les duels, les rucks. Ils ont une très bonne conquête..." selon le manager français Thomas Liévremont.

Croire en ses chances

Les Bleuets n'ont cependant rien à perdre, puisqu'ils ont déjà réussi leur compétition en s'extirpant de la "poule de la mort" (Argentine, Afrique du Sud, demi-finaliste contre l'Angleterre, et Géorgie) pour rejoindre le dernier carré après avoir terminé à une piteuse neuvième place l'an passé. "On ne s'était pas forcément fixés d'objectif cette année, si ce n'est de faire mieux. Nous sommes passés par la petite porte (meilleur deuxième) mais nous sommes invaincus. Oui, on joue des ogres, mais l'appétit vient en mangeant. Ça peut n'être que du bonheur", a souligné Lièvremont. qui doit espérer que ses joueurs auront suffisamment de force mentale pour tenir le choc, et croire en leurs chances, si les circonstances du match venaient à leur être favorables.Totalement reparti de zéro après un tournoi raté, le groupe tricolore a retrouvé une certaine fraîcheur et dispose dans ses rangs d'individualités capables de résister aux Blacks. Pour créer l'exploit mardi à Tbilissi, il devra selon Lièvremont proposer un "premier rideau (défensif) très hermétique afin d'agresser, faire déjouer et douter le plus longtemps possible" les Néo-Zélandais. Car on sait que ceux-ci, lorsqu'ils ont mis leur emprise, ne lâchent plus leur proie. Aux Français de faire preuve de courage et d'imagination pour s'en sortir. Ils en ont en tout cas les moyens s'ils parviennent à faire jeu égal dans le combat. 

Christian Grégoire