Cuthbert (Cardiff) marque contre le Racing-Métro
Cuthbert (Cardiff) marque contre le Racing-Métro | AFP PHOTO MEHDI FEDOUACH

Coup de Blues pour le Racing

Publié le , modifié le

Le Racing-Métro a perdu gros en s'inclinant dès son premier match de H Cup face à Cardiff (20-26). Dans cette poule 2 très homogène (avec également les London Irish), cette défaite n'augure rine de bon pour les Ciel et Blanc. Dans la poule 6, celle de Toulouse, les Harlequins ont souffert pour venir à bout de la province irlandaise du Connacht (25-17). Le club anglais pointe en tête avec 4 points.

Pierre Berbizier et sa troupe avaient pourtant insisté sur l'importance de  ce premier match à domicile. En vain. Incapables de maîtriser l'envie permanente de jouer des Gallois, les  Franciliens ont déjà hypothéqué leurs chances dans cette poule 2 avant de se rendre en Ecosse vendredi prochain pour défier Edimbourg. Colombes a pu se réjouir de l'entame de match de ses joueurs.

Le Racing ouvrait le score dès la 5e minute sur une pénalité de Germain, dans l'axe. Dans la foulée, Juan Martin Hernandez claquait un drop précis au sortir d'un bon travail des avants franciliens (6-0). Mais les Gallois réagissaient et le pilier droit Filise réussissait à partir au ras d'un regroupement pour aller en terre promise. Parks transformait (6-7, 14e).

Heureusement, le jeune Germain redonnait l'avantage aux Ciel et Blanc sur une nouvelle pénalité. Avant que Parks ne lui réponde quelques instants plus tard (9-10, 19e). Juste avant la demi-heure de jeu, Hernandez manquait un drop dans ses cordes. Il se rachetait dans la foulée en prenant le trou et en passant les bras pour trouver son compatriote et ailier Juan Imhoff, auteur d'un numéro d'artiste pour aplatir dans l'en-but (14-10). Les Gallois réagissaient et Cuthbert marquait en coin après un beau travail de Czekaj. Dan Parks transformait en coin (14-17, 38e).

Parks refroidit les Racingmen

En seconde période, la rencontre restait serrée et les deux buteurs se répondaient (17-20, 56e après la pénalité de Germain) avant que petit à petit, subrepticement, les Blues ne prennent l'ascendant, concrétisant au pied leur domination. Défense bien organisée, discipline et opportunisme ont fait la différence contre des Racingmen qui ont commis trop de fautes de main pour rivaliser.

Parks, toujours aussi précis, passait deux autres pénalités dont la dernière à 10 minutes de la fin, qui scellaient le résultat. Malgré le soutien de près de 10 000 personnes, les hommes de Pierre Berbizier n'ont pas su inverser la tendance dans les ultimes minutes. Ils sont déjà dos au mur dans cette H Cup qui n'accorde qu'un seul droit à l'erreur. Ils peuvent aussi regretté la sortie prématurée de  Fabrice Estebanez (cheville).

Réactions

Pierre Berbizier (entraîneur du Racing-Métro): "C'est une déception. Ce qui m'a déçu c'est notre incapacité à jouer au rugby. On fait une bonne entame avec de bonnes séquences, une défensive suivie d'une autre qui aboutit au drop de Hernandez. Puis on se met en difficulté. Sur le 1er essai, on rend le ballon. Je ne comprends pas comment on le prend cet essai. On perdait le ballon sur des contacts et on n'exploite pas nos ballons. On leur rend facilement le ballon sur un mauvais jeu au pied, à l'image du 2e essai. On a des regrets surtout quand on ne joue pas au rugby. Au final, c'est une défaite logique dans la mesure où on fait un non-match face à une équipe qui a de l'expérience. Les deux essais gallois, on les rend faciles. On fait des fautes qui ne pardonnent pas. Et on n'entre jamais dans la 2e mi-temps. Perdre à domicile quand c'est important c'est jamais bon."