Vern Cotter entraîneur Clermont portrait 2009
Vern Cotter, l'entraîneur de Clermont | AFP - Thierry Zoccolan

Cotter: "Impératif qu'on impose notre jeu"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Clermont, Vern Cotter, estime qu'il est "impératif" pour son équipe d'"imposer son jeu" samedi contre les Nord-Irlandais d'Ulster lors de la 6e journée de Coupe d'Europe, sous peine de voir s'échapper son objectif d'atteindre les quarts de finale.

Q: Comment abordez-vous ce match décisif pour la qualification contre l'Ulster ?
R: "C'est évidemment un gros match car il y a beaucoup d'enjeu. On affronte une belle équipe qui va venir ici pour s'imposer afin de jouer son quart de finale à domicile. C'est une formation qui produit du jeu et je crois que même si les conditions météo seront difficiles, ils vont tenter jusqu'au bout de franchir notre ligne pour marquer parce qu'avec quatre essais et un bonus défensif, ils pourront aussi se qualifier. Il est impératif qu'on impose notre jeu. On sait que c'est un match couperet, un vrai huitième de finale."

Q: Avez-vous été surpris par l'ampleur de leur victoire (41-7) contre les Anglais de Leicester ?

R: "Oui, on a été surpris par le score. Franchement, on ne s'attendait pas à voir Leicester prendre autant de points. En regardant les images, on a vu une équipe irlandaise qui jouait en confiance avec un gros paquet d'avants pourvoyeur de ballons et qui fait avancer l'équipe, un bon jeu au pied et des ailiers puissants... Ce qui nous a impressionné le plus, c'est leur mêlée fermée qui a +basculé+ Leicester. Quand on connaît la qualité des Anglais dans ce domaine, c'est une réelle performance. On est prévenu. C'est pour cela que depuis le début de la semaine, on a travaillé plus particulièrement la conquête pour essayer de les contrer sur leur point fort. Ensuite, on va tenter de rester fidèle à notre philosophie de jeu pour prendre l'initiative et marquer. Nous avions manqué de maturité au match aller et on va voir si nous avons progressé de ce point de vue-là. J'ai le sentiment que oui."

Q: La qualification pour les quarts de finale était une priorité en début de saison. C'est encore possible, mais ce sera compliqué de le jouer à domicile...
R: "C'est vrai que c'était un objectif affiché cette saison. On avait ciblé cette compétition, il nous reste un match à gagner pour y parvenir. On est très concentré sur ce qui nous reste à faire, sur notre jeu. Ce sera un bon moment à vivre, on aime ce genre de rendez-vous avec une grosse ambiance dans le stade. Pour le reste, on n'a pas franchement fait de calculs car il y a d'autres facteurs qu'on ne maîtrise pas. J'aimerais y croire mais je pense que ce sera difficile pour nous de jouer un éventuel quart de finale à la maison."

AFP