Clermont, le duel décisif

Clermont, le duel décisif

Publié le , modifié le

Pour s'ouvrir les portes des quarts de finale de la Coupe d'Europe, les Clermontois savent qu'il leur fait faire tomber Leicester. Double champion d'Europe (2001, 2002), finaliste en 2009, l'équipe anglaise est la dernière formation invaincue dans cette poule 4. Pour les débuts de Sivivatu en H Cup, Clermont doit l'emporter à domicile, avant d'aller en Angleterre la semaine prochaine. En poule 3, Montpellier veut gagner pour la 1ère fois en allant à Glasgow.

Retrouvez en direct dimanche dès 16h le match Clermont - Leicester

Sorti une seule fois de la phase de poules de la Coupe d'Europe, Clermont veut franchir le cap cette année. Souvent abonnée aux "poules de la mort", l'équipe clermontoise a été un tout petit peu mieux servie cette année, mais cela n'est pas du gâteau non plus. Et elle aborde la quinzaine décisive. Battue en Ulster, elle n'a pas droit à l'erreur lors de la double confrontation avec Leicester, une équipe déjà croisée voici deux ans. A commencer par le premier acte dans le stade Marcel-Michelin lors d'une des affiches du week-end.

"Les gens disent qu'ils ont eu une mauvaise passe en Premiership anglais récemment mais les signes montrent qu'ils commencent à régler ces soucis et leur calibre en H Cup est une notion intégrée par tous dans cette compétition", estime Nathan Hines, 2e ligne de Clermont qui avait vaincu l'an dernier Leicester avec le Leinster dans cette épreuve. "Et, s'il y a bien une équipe contre laquelle vous devez être armés pour relever le défi, c'est bien Leicester et ça passe par une mêlée et des alignements en touche solides car ils sont toujours bons en phases statiques." Septième du championnat anglais, Leicester s'avance avec sa cohorte d'internationaux en tous genres (Castrogiovanni, Croft, Flood, Tuilagui...) pour marquer son territoire et faire un pas vers la qualification. "On ne peut pas attendre de voir ce qu’ils vont nous proposer", insiste Vern Cotter, le coach de l'ASM. "Nous devrons avoir, immédiatement, l’emprise sur cette rencontre, notamment au niveau de l’agressivité, la maîtrise, la conquête et le jeu au sol. Notre emprise sur cette rencontre doit être totale et nous devrons rester concentrés durant les 80 minutes de la rencontre pour espérer l’emporter. On s’attend au niveau de l’intensité au plus gros match de l’année au Michelin." Pour la première fois en Coupe d'Europe, l'ancien All Black Sivivatu sera présent sur le pré, et découvrira l'intensité de la H Cup.

Dans l'autre match concernant un club français, Montpellier aimerait bien décrocher la victoire. Auteur d'un nul héroïque contre le champion en titre, le Leinster, lors de son premier match en Coupe d'Europe, ayant accroché une défaite de peu à Bath (16-13), les hommes de Fabien Galthié aimeraient bien que le succès couronne leur voyage à Glasgow. Lancés dans une série de trois victoires consécutives dont deux à l'extérieur (Lyon, Biarritz), les Montpellierains ont une dose de confiance qui pourrait leur permettre de s'imposer sur une pelouse qui peut être redoutable d'autant que le collectif écossais s'est beaucoup renforcé, au point de battre les Anglais de Bath lors de la première journée.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze