Luke Burgess Michael Swift Toulouse Connacht
Le trois-quart centre Regan King (Clermont) | PASCAL PAVANI / AFP

Clermont et Toulouse ne se loupent pas

Publié le , modifié le

Clermont a laminé les Italiens d'Aironi lors de la 5e journée de la Coupe d'Europe (0-82). Grâce à ce succès, les Auvergnats restent en course pour les quarts de finale. Le Stade Toulousain s'est lui aussi rapproché de la qualification en dominant les Irlandais de Connacht (24-3) Déjà éliminé, Montpellier a arraché sa première victoire dans la compétition grâce à un essai transformé à la dernière minute face à Bath (24-22). Castres s'est incliné au Munster (26-10).

La victoire de L'Ulster aux dépens de Leicester la veille (41-7) avait mis la pression sur les Clermontois. Relégués alors à huit points des Irlandais, les Français se devaient de réaliser un sans-faute lors des deux dernières journées. Et cela passait d'abord par un succès à Aironi, agrémenté du bonus offensif. Le suspense n'a guère duré puisqu'en moins d'une demi-heure l'affaire était pliée ! Un premier essai de Sivivatu (validé par la vidéo) donnait le la dès la 14e minute, puis c'était la déferlante. L'ailier fidjien, en bout de ligne, y allait de son doublé deux minutes plus tard (16e) puis Byrne et Lapandry mettaient leurs coéquipiers à l'abri.

Transperçant la défense transalpine sur chaque offensive, ou presque, l'ASM déroulait tranquillement jusqu'au retour aux vestiaires, que les partenaires de Malzieu, auteur d'un triplé,  rejoignaient sur le score fleuve de 47-0 en leur faveur. La seconde période était un peu moins maîtrisée mais les Jaunards, pourtant privés au coup d'envoi de joueurs tels que Bonnaire, Rougerie ou Fofana, poursuivaient tout de même leur récital face à des Italiens dépassés dans tous les domaines. Au final, Clermont s'imposait avec 12 essais à son actif et revenait ainsi à trois points de l'Ulster. La grande finale pour la première place de cette poule 4 aura donc bien lieu entre la province irlandaise et le club auvergnat qui aura l'avantage de recevoir. Un succès clermontois sans point de bonus défensif pour leur adversaire propulserait le club français en quart de finale, sans passer par la case "meilleur deuxième". 

Médard-Matanavou, le ticket gagnant

Guy Novès (manager général de Toulouse): "Nous avons pu remporter ce match qui ne nous qualifie pas mais qui nous permet de  disputer un match intéressant le week-end prochain à Gloucester. Il faudra  aller gagner là-bas mais on le savait."

Placé dans un cas de figure similaire que les Auvergnats, le Stade Toulousain s'est lui aussi replacé dans la course à la qualification à la première place. Il fallait en effet aux hommes de Guy Novès deux victoires lors des deux dernier matchs, dont au moins une avec le point du bonus offensif. La moitié du chemin est parcourue mais ce ne fut pas simple. Opposés à la province du Connacht, les Haut-Garonnais ont eu toutes les peines du monde à mettre les Irlandais au pas. Heureusement pour eux, ils comptent dans leurs rangs Maxime Médard et Timoci Matanavou. Le premier, auteur d'un essai, n'a eu de cesse de créer le décalage et de perforer quand le Fidjien confirmait ses exceptionnels dons de finisseur. Son deuxième essai du match (le 11e de sa saison toutes compétition confondues) offrait, à la 68e minute, le point de bonus tant espéré pour le Stade qui défendra donc sa première place dans cette Poule 6 vendredi prochain à Gloucester.

Montpellier, quelle première !

Rémy Martin (3e ligne et capitaine de Montpellier): "C'est super d'avoir enfin remporté ce premier match de Coupe d'Europe. On rentre dans l'histoire. On ne casse pas ce rythme de victoires avec une équipe remaniée."

Toujours vierge de victoire en H Cup, Montpellier a enfin ouvert son compteur après être passé tout près à plusieurs reprises (nuls contre Glasgow et Leinster). Et de quelle manière. Privés de cadres importants pour la réception de Bath (Ouedraogo, Trinh-Duc et Gorgodze), les Héraultais ont d'abord mené au score grâce à un essai de Bérard à la première minute avant de faire la course derrière les Anglais. Ces derniers menaient encore 17-22 dans les dernières secondes quand Nagusa a marqué pour égaliser ! Sans trembler, alors que le spectre du match nul se profilait de nouveau, Bustos Moyano passait la transformation et offrait à Montpellier son premier succès en H Cup au bout du suspense ! Ça valait le coup d'attendre...Pas de miracle en revanche pour Castres. Déjà quasiment éliminé de la course à la qualification pour les quarts de finale, le C.O, même s'il n'a pas à rougir de sa prestation, s'est incliné sur la pelouse du Munster (27-10). Les Irlandais, toujours invaincus, ont encore prouvé qu'ils faisaient parti des grand favoris pour le titre.

Voir la video

Voir la video

Voir la video

Julien Lamotte