Regan King
Regan King | SAMSON / AFP

Clermont défie Paris au Stade de France

Publié le , modifié le

Le leader clermontois se rend samedi au Stade de France affronter le Stade Français avec les faveurs des pronostics pour le compte de la 10e journée de Top 14. De leur côté le Stade Toulousain, qui reçoit Perpignan, et Castres, à Bordeaux-Bègles, tenteront de rester au contact. Le match au sommet très attendu entre Toulon et Agen a été reporté en raison des pluies qui rendent impraticable le stade Mayol.

Retour progressif des Mondialistes à Toulouse

L'intérêt se déplacera donc du côté de Paris pour cette journée tronquée qui devrait être marquée par le retour de quelques vice-champions du monde. Une bonne semaine après leur retour triomphal de Nouvelle-Zélande,  les Bleus ont en effet pour la plupart repris l'entraînement mais beaucoup restent ménagés.

Clermont, en tête après plus d'un tiers des journées, sera ainsi, pour son périlleux déplacement au Stade de France, encore privé de ses internationaux Julien Pierre et Aurélien Rougerie (au repos), Julien Malzieu et Morgan Parra (blessés). Le Stade Français tentera lui d'y conserver l'invincibilité défendue à Charléty en début de saison, notamment grâce aux retours de Pascal Papé et Dimitri Szarzewski. Les Auvergnats ont profité du faux pas de l'ex-leader Castres face au Racing-Métro la semaine dernière pour reprendre la main et comptent désormais 3 points d'avance relativement confortables à court terme sur Toulouse.

Les tenants du titre ont eux retrouvé leurs huit mondialistes mais ne devraient en aligner que trois -Jean-Marc Doussain, Louis Picamoles et Jean-Baptiste Poux- pour accueillir un Perpignan bien mal en point après trois défaites consécutives, dont deux raclées, et qui aura bien besoin des services de ses internationaux, Nicolas Mas, Guilhem Guirado, Maxime Mermoz et David Marty. Castres, piégé à domicile le week-end dernier après une série de sept victoires consécutives, se rend avec un groupe quasi inchangé à Bordeaux-Bègles pour tenter de renouer avec le succès. Un objectif à priori réaliste face au promu girondin, valeureux mais totalement irrégulier.

Outre Toulon-Agen pour cause d'intempéries, deux autres rencontres Biarritz-Bayonne et Lyon-Montpellier ont été reportées par la Ligue nationale de rugby en raison d'une épidémie d'oreillons au sein du club rhodanien.