Christchurch s'éloigne du Mondial

Publié le

Le Premier ministre John Key a demandé aux Néo-Zélandais d'être réalistes et a reconnu que l'espoir s'amenuisait pour la ville de Christchurch, durement touchée par le tremblement de terre du 22 février, d'accueillir des matches de la Coupe du monde. "Evidemment, sur le plan sentimental nous voulons organiser la Coupe du monde à Christchurch. Mais si nous ne pouvons pas, nous ne le ferons pas. Mais il ne faut pas précipiter la décision".