Les Parisiens de Julien Dupuy et les Catalans de Guilhem Guirado
Les Parisiens de Julien Dupuy et les Catalans de Guilhem Guirado | RAYMOND ROIG / AFP

Brive, Bayonne et Perpignan à la relance

Publié le , modifié le

Les huit clubs français engagés dans le Challenge européen entrent dans la dernière phase qui attribuera les tickets qualificatifs au cinq premiers de poule. Si le Stade Français et Toulon sont bien partis, Brive et Perpignan doivent s'imposer impérativement avant des "finales" de poule respectivement à Sale et Exeter. Bayonne n'est plus maître de son destin et doit s'imposer à Bordeaux, éliminé, pour rester en course. En revanche, c'est déjà fini pour Lyon et Agen.

A égalité de point avec Exeter (14) dans la poule 4, Perpignan reçoit les Newport Gwent Dragons menés par les internationaux gallois Toby Faletau et Dan Lydiate avant de se déplacer à Exeter. Deux matches décisifs pour terminer premier, un objectif pour un club mal en point en championnat. "Vu le processus de qualification, on sait qu'on va devoir impérativement finir premiers. Ce match sera vital car il permettra définir si on joue un match décisif ou pas à Exeter en dernière journée", a résumé le centre international David Marty sur le site de l'ERC.

Duels Franco-français

En perdition en championnat, l’Aviron, deuxième, compte deux de retard sur les Wasps, premiers, qui se déplacent chez les Italiens de Rovigo (autrement dit 5 points assurés). Pas sûr que la qualification soit un objectif primordial. En revanche, pour la confiance et le moral, les Basques ont envie de prendre leur revanche chez Bordeaux-Bègles, un concurrent direct pour le maintien qui s’est imposé à Jean Dauger la semaine dernière en Top 14 (20-27).

Autre duels entre club du Top 14 : Brive et Agen se retrouvent deux semaines après un match houleux en championnat marqué par des accrochages et une victoire agenaise à Armandie (15-9). En difficulté en championnat, les Brivistes espèrent se relancer et conserver sa première place avant la finale de la poule chez les Anglais de Sale. Éliminé, Agen va faire tourner.

Boulevard pour Paris et Toulon

Toulon doit s’imposer lors des deux dernières journées pour valider sa qualification. A priori la mission n’est pas impossible puisque les hommes de Bernard Laporte reçoivent les Lyonnais, derniers du Top 14 et quasi éliminés de la compétition, avant un déplacement tranquille chez les Italiens de Padoue, toujours sans victoire après quatre journées.

4 matches, 4 victoires, 3 bonus offensifs, la ballade du Stade Français n’a aucune raison de s’arrêter. Le club parisien est doté d’un effectif riche en quantité et qualité qui lui permet de jouer sur les deux tableaux. Pour le déplacement à Bucarest, le coach Michael Cheika va faire tourner son effectif avant la finale pour la première place face à Worcester.

Mathieu Baratas