Boudjellal annonce qu'il va faire appel de sa sanction

Publié le , modifié le

Le président de Toulon Mourad Boudjellal, suspendu 130 jours par la Ligue nationale de rugby (LNR) pour ses récentes déclarations sur l'arbitrage, a annoncé devant la presse qu'il "(ferait) appel" devant la Commission fédérale.

Le dirigeant varois s'exprimait à l'issue de la victoire de son équipe sur Bayonne 50 à 10 lors de la 16e journée du Top 14 qu'il a suivie assis sur le toit du tunnel des joueurs, étant privé de vestiaires et de terrain le temps de sa suspension. La Commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR) avait infligé jeudi une suspension de 130 jours, jusqu'au 3 juin inclus, au président de Toulon. Celui-ci avait notamment déclaré avoir "vécu une sodomie arbitrale" après la défaite de son équipe à Toulon le 8 janvier en Top 14.

Il avait dix jours pour interjeter appel. "Je me donne le temps de la réflexion pour l'appel, mais je vais demander un aménagement de la peine car le plus dur ce n'est pas d'être en tribune, mais de ne plus parler à mes joueurs avant le match, leur taper sur l'épaule...", avait alors déclaré M. Boudjellal.

Julien Lamotte