Biarritz s'adjuge la première Coupe du Pays basque

Publié le , modifié le

Biarritz s'est adjugé sur un score étriqué (10-0), vendredi à Saint-Sébastien, la première Coupe du Pays basque, en disposant de son voisin, l'Aviron bayonnais, à l'issue d'une rencontre qui n'a trouvé son issue qu'à trois minutes de la sirène.

Les quelque 8.000 spectateurs ont cru jusqu'à la 77e minute que la partie  allait se terminer sur un score de football dans le stade d'Anoeta, antre de la  Real Sociedad. Mais le jeune Haget, entré en jeu peu avant, exploitait un coup  de pied rasant de Baby pour marquer entre les poteaux.

Déjà vainqueur du Stade Français et de Montpellier avec trois essais du All  Black Joe Rokoçoko, Bayonne, sans Boyet ni Bernad blessés, n'a pas réussi à  tirer son épingle du jeu après avoir pourtant dominé la première période. Les Bayonnais, empruntés dans les dix derniers mètres, étaient les  animateurs des 40 premières minutes, où O'Connor, Lovabalavu et Lacroix se  signalaient. Si le premier "oubliait" ses équipiers pour un essai tout fait, avant  d'être repris in extremis par Balshaw (24e), c'est Lacroix qui faisait réagir  un stade d'Anoeta sonnant creux. Sa percée était stoppée près de l'en-but alors  qu'on disputait le temps additionnel de la première période.

Biarritz sans Harinordoquy et Yachvili

Pour son deuxième match de préparation après la large victoire (42-7) sur  Agen, le BO, privé de Harinordoquy, son capitaine, et de Yachvili, son maître à  jouer, avait du mal à organiser son jeu en dépit des coups de boutoir de  Burotu. Les Biarrots ouvraient la marque peu avant l'heure de jeu par une  pénalité de Baby (53e), sous les sifflets du public qui voulait voir du jeu. Les hommes de Serge Milhas se montraient gourmands dans leur période de  domination, à l'image de Balshaw, stoppé par Rokoçoko (73e) avant l'essai  libérateur, synonyme d'un nouveau trophée après le Challenge européen conquis  par le BO face à Toulon il y a quelques semaines.

AFP