Toulouse Biarritz Dusautoir Skrela Peyrelongue Finale 05 2010
Le Toulousain Dusautoir percute la défense biarrote | AFP - Jean-Pierre Muller

Biarritz revanchard contre Toulouse

Publié le , modifié le

Battu en finale de la dernière édition par le Stade Toulousain au Stade de France, le Biarritz Olympique entend bien prendre sa revanche à l'occasion du choc des quarts de finale de la H Cup, ce dimanche à Saint-Sébastien (France 2, 17h25). Près de 32 000 personnes sont attendus à Anoeta, l'antre des footballeurs de la Real Sociedad, pour ce match entre deux candidats au sacre.

Petit retour en arrière. Il y a 11 mois, Toulouse dominait le BO en finale de la Coupe d'Europe et s'adjugeait son quatrième sacre continental. Le score (21-19) ne reflète qu'imparfaitement la domination des avants stadistes sur le pack biarrot ce jour-là. Depuis, les Basques attendent leur revanche dans la plus grande compétition de clubs de l'hémisphère Nord. Ca tombe bien. Elle arrive ce dimanche avec comme récompense pour le vainqueur un ticket pour les demi-finales de l'épreuve.

Engagés sur deux fronts avec de grosses ambitions sur le championnat, les deux formations espèrent conclure avec un trophée cette saison post Mondial. Bénéficiant de l'appui majoritaire de leurs fans, les Rouge et Blanc partent légèrement favoris même si quelques incertitudes planent sur la formation alignée par le staff biarrot.

Dane Haylett-Petty, l'arrière australien, qui était incertain en raison d'une entorse à une cheville, a déclaré forfait. Une incertitude planait sur la participation de l'Australien, mais l'encadrement biarrot a, en raison de l'état de santé du joueur, dû prendre la décision de ne pas l'inclure dans le groupe. L'Anglais Iain Balshaw prendra sa place à l'arrière. Le déplacement de Balshaw permettra au Fidjien Ilikena Bolakoro d'être titularisé à l'aile gauche. La ligne de trois-quarts du BO sera composée également de Takudzwa Ngwenya, Damien Traille et Marcelo Bosch.

Les entraîneurs biarrots feront également confiance à la charnière Dimitri Yachvili - Julien Peyrelongue. Le reste de l'équipe est classique avec Raphaël Lakafia, Imanol Harinordoquy et Magnus Lund en troisième ligne, Jérôme Thion et Erik Lund en deuxième ligne. Eduard Coetzee, Romain Terrain et Sylvain Marconnet constitueront la première ligne. Enfin, Eusebio Guinazu, Campbell Johnstone, James Afoa, Pelu Lan Taele, Wenceslas Lauret, Yann Lesgourgues, Arnaud Mignardi et Charles Gimenez occuperont le banc des remplaçants au stade d'Anoeta.