Bernard Laporte confirme l'arrivée de Fabien Galthié au poste de sélectionneur

Publié le , modifié le

Auteur·e : Romain Bonte
Fabien Galthié
Fabien Galthié | AFP - PASCAL GUYOT

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte a confirmé l'arrivée de Fabien Galthié au poste de prochain sélectionneur du XV de France, dans un entretien au Berry Républicain paru dimanche. "J'ai nommé Fabien Galthié entraîneur", a déclaré Laporte. Dans ce même entretien, Bernard Laporte a par ailleurs précisé que "la venue de Raphaël Ibañez au poste de manager "n'est pas du tout ficelée".

Son nom était évoqué avec insistance dans les médias, obligeant la Fédération française de rugby a précisé qu'aucun accord n'avait été signé avec Fabien Galthié. Pressenti pour devenir le futur sélectionneur du XV de France après la Coupe du monde (du 20 septembre au 2 novembre), l'ancien N.9 n'avait lui-même rien confirmé malgré les affirmations de plusieurs médias. Cette fois, si rien n'est encore signé, l'annonce du président de la FFR clarifie la situation. "Après le référendum, j'ai nommé Fabien Galthié entraîneur", raconte-t-il dans un entretien au Berry Républicain.

"Je lui ai dit : "voilà comment je vois les choses Fabien. Ton staff, ce n'est pas mon problème. J'ai été à ta place. Tu vas me dire : je veux travailler avec untel, avec untel, avec untel. C'est normal, ce n'est pas moi qui vais t'imposer ça", explique Bernard Laporte avant de préciser qu'il avait convenu avec l'intéressé de mettre en place un binôme avec Raphaël Ibanez. "Je lui ai dit : Si tu es d'accord, je serais prêt à le mettre en place avec Raphaël. Ils sont très potes, donc il m'a dit : bien sûr, ça serait génial. Je lui ai dit : écoute, je vais rencontrer Raphaël, bien déterminer les deux missions pour que l'on fonctionne bien", a-t-il ajouté.

Vers un duo Ibañez-Galthié

Le patron du rugby français a par ailleurs indiqué que la nomination de Raphaël Ibañez au poste de manager du XV de France "n'est pas du tout ficelée", tout en admettant que "c'est une des possibilités, effectivement, d'associer Raphaël Ibañez à Fabien Galthié, qui reste le sélectionneur/entraîneur majeur". Laporte dit être actuellement en pourparlers avec Ibañez. "On discute, effectivement. Aujourd'hui, il n'y a rien de finalisé, mais il y a de grandes chances que cela se fasse", a estimé l'ancien sélectionneur.

à voir aussi Fabien Galthié, un rêve bleu Fabien Galthié, un rêve bleu Vidéo 01:54

En fin de journée, sur Canal +, Bernard Laporte a joué sur les mots, se déclarant "étonné d'avoir lu qu'il avait officialisé Fabien Galthié" tout en assurant qu'il "sera le sélectionneur après la Coupe du monde 2019. On est tombé d'accord", et qu'il sera intégré au staff "sûrement pour la Coupe du monde 2019", puisque des discussions ont lieu entre Galthié et Jacques Brunel. Quant à Ibañez, "ce n'est pas encore signé", mais comme pour Galthié, "la parole suffit". En revanche, pas question de voir Laurent Labit, actuel coach du Racing, venir renforcer le XV de France pour la Coupe du monde: "Il n'en a jamais été question."

Et comme on n'en est plus à un écran de fumée près, Bernard Laporte a précisé que si les clubs français l'avaient autorisé à démarcher un sélectionneur étranger, son choix N.1 se serait porté sur Joe Schmidt, qui conduit l'Irlande, et en N.2 Warren Gatland "qui était très intéressé".