Berbizier Pierre racing Métro profil 2009
Pierre Berbizier, directeur sportif du Racing-Métro | AFP - Pierre Andrieu

Berbizier: "Continuer à nous construire"

Publié le , modifié le

Le manageur du Racing-Métro emmène son club pour la première fois de son histoire en Coupe d'Europe. Une étape de plus dans la (re)construction du club parisien, avec l'ambition de "rivaliser avec les meilleurs" et "continuer à nous construire à haut niveau".

- Vous allez retrouver la Coupe d'Europe dans une poule avec le Leinster, Clermont et les Saracens..
.
- "C’est trouver cette Coupe d’Europe tout simplement. C’est la première fois que le Racing participe à la H Cup. Pour nous, évidemment, c’est un plaisir, notamment dans cette poule très difficile avec des adversaires très réputés : un champion d’Europe, un champion de France. C’est une occasion supplémentaire de continuer à nous construire à haut niveau. C'est un privilège pour nous de rencontrer les meilleurs. C'est aussi une difficulté, une responsabilité supplémentaire pour notre équipe. On voulait affronter les meilleurs, on est servi. A nous d'être à la hauteur."

- Se construire n'est pas la vraie ambition du Racing en Coupe d'Europe...
- "C’est une ambition que l’on avait affichée l’an dernier. Nous voulions rivaliser avec les meilleurs du Top 14. Cette année, l’ambition est la même : continuer à rivaliser sur l’échelle européenne pour continuer à nous construire."

- Engagé en Pro D2 en 2008/2009, en Coupe d'Europe en 2010/2011: la progression du Racing doit vous ravir...
- "Bien sûr, ça fait plaisir. Ca démontre que le projet de Jacky Lorenzetti (président du club, NDLR) avance. L'objectif était de bâtir une équipe compétitive, de renouer avec la légende du Racing. N'oublions pas le passé de ce club qui est un club prestigieux."

- Vous possédez un gros potentiel, comme on a pu le voir lors du début de saison en championnat...
- "Il y a beaucoup de potentiel dans ce Top14, on le voit tous les dimanches avec de très bonnes équipes, de très bons matches. Le Racing est dans la course. Il est encore un peu tôt pour se projeter dans l’avenir. L’important était d’être dans la course dès le début, c’est le cas du Racing, on va continuer pour aborder la dernière ligne droite dans les meilleures conditions, mais on en est encore loin."

- Si à un moment, il fallait faire un choix entre le Top 14 et la Coupe d'Europe, lequel feriez-vous ?
- "Je saurai vous le dire à ce moment-là."