BeIn conteste la procédure de la LNR

Publié le , modifié le

La chaîne BeInSports a annoncé jeudi qu'elle "contest(ait) fermement les conditions d'attribution" par la Ligue nationale de rugby des droits télévisuels du Top 14 à Canal +, n'excluant pas un recours judiciaire, "devant les autorités compétentes aux fins de remettre en cause cette attribution qui s'est faite sans aller au terme de l'appel à candidatures qui avait pourtant été lancé par la LNR début décembre".

Mardi, la LNR avait annoncé à la surprise générale avoir vendu les droits du championnat de France de rugby à Canal + pour 355 millions d'euros entre la  saison 2014-2015 et 2018-2019, soit une moyenne de 71 millions d'euros par exercice (contre 31,7 jusque-là). Cela avait mis fin à un feuilleton à rebondissements, entamé par la  dénonciation du contrat entre la LNR et Canal +, son diffuseur historique,  début décembre. La Ligue avait alors déposé un appel d'offres, misant sur la  concurrence de BeInSports.

Se disant furieux, les représentants de Canal + avaient déposé quatre  recours devant les tribunaux tout en menaçant de ne pas répondre à l'appel  d'offres lancé par la LNR. Ce qui a forcé la LNR à suspendre la procédure le 10  janvier, au grand dam de BeInSports.Dès le 11 janvier, la Ligue avait repris ses négociations de gré à gré avec  Canal, conclues quelques jours plus tard, sans que BeInSports n'ait pu déposer  de proposition.

Christian Grégoire