Bayonne: le président Salagoïty contestait les méthodes de Laporte

Publié le , modifié le

Francis Salagoïty, le président de Bayonne, a rendu publiques jeudi les raisons pour lesquelles il a interrompu la mission de Bernard Laporte. Il a notamment évoqué les conditions dans lesquelles l'entraîneur des Springboks champions du monde en 2007, Jake White, également pressenti pour rejoindre les London Wasps, a été approché par Bernard Laporte.

Selon lui, ces propositions, faites oralement, envisageaient un contrat de prestations de service et non un contrat salarié. "Quand quelqu'un est entraîneur au club, cela veut dire qu'il est salarié, cela veut dire qu'il y a des charges sociales à payer. Alors si on veut déguiser ça par un contrat de prestations de service, ce sont des méthodes que je n'ai jamais employées dans mon club", a-t-il insisté.