Bayonne Abdellatif Boutaty 102010
Abdellatif Boutaty | AFP

Bayonne et Perpignan pour confirmer

Publié le , modifié le

L'Aviron Bayonnais et l'Usap espèrent engranger jeudi une deuxième victoire consécutive à l'occasion de la 2e journée du Challenge européen, respectivement contre Bordeaux-Bègles et à Newport. Mission identique vendredi soir pour le Stade Français face à Bucarest à Charléty. Ce week-end, deux confrontations franco-françaises: Lyon-Toulon samedi et le choc Agen-Brive dimanche.

SUIVEZ SAMEDI SOIR LE MATCH LYON-TOULON EN DIRECT

L'Amlin Challenge Cup n'est peut-être pas la plus attrayante des compétitions mais elle fournit à son lauréat un ticket d'entrée direct pour la H Cup de la saison prochaine. De quoi donner des idées à certains clubs qui se disent qu'il y a probablement autant de chances de s'imposer dans cette épreuve que de terminer dans les six premiers du Top 14. 

Les équipes de l'hexagone se sont bien comportées le week-end dernier en remportant six matches sur huit. Certains ténors continentaux, comme Toulon (finaliste en 2010 contre Cardiff), le Stade Français (finaliste en 2011 contre les Harlequins) ou Perpignan, ont affiché clairement leurs ambitions pour ce défi.

Toulon pour prendre une option

Dès jeudi, les Catalans se rendront à Newport pour affronter les Dragons gallois, sans David Marty, suspendu pour un plaquage dangereux lors de la victoire contre les Anglais d'Exeter (15-12). Le même soir, Bayonne -vainqueur 43-10 à Rovigo- rencontrera Bordeaux-Bègles qui a très mal débuté la compétition en s'inclinant 47-14 contre les London Wasps, autres favoris.

L'une des affiches à suivre sera Lyon-Toulon. Le Lou, dominé 27-19 à Newcastle, doit impérativement réagir contre le Ercété qui reste sur un probant succès contre les Italiens de Padoue (53-22). Les Varois joueront sans l'Australien Matt Giteau (non qualifié) et l'Anglais Simon Shaw (qui vient d'arriver), les deux dernières recrues du club à n'avoir pas encore évolué sous le maillot rouge et noir. Dimanche enfin, le vainqueur du match Agen-Brive effectuera une belle opération pour la qualification même si Sale n'a pas dit son dernier mot.