Kurtley Beale (Australie)
Kurtley Beale (Australie) échappe à Horacio Agulla (Argentine) lors du Four Nations 2012 | JUAN MABROMATA / AFP

Australie: 31.000 euros d'amende pour Kurtley Beale

Publié le , modifié le

Le trois-quarts polyvalent australien Kurtley Beale devra payer 31.000 euros d'amende (45.000 dollars australiens), échappe à la suspension, après avoir envoyé une photographie dégradante à une dirigeante de sa Fédération (ARU), a annoncé l'ARU.

Beale (25 ans, 47 sél) avait été à l'origine de la démission fracassante  samedi dernier du sélectionneur Ewen McKenzie qui soutenait la dirigeante, Di  Patston, avec laquelle la rumeur lui prêtait une relation extra-conjugale.  Patston avait eu une violente altercation avec Beale en marge du déplacement  des Wallabies début octobre en Argentine, notamment au sujet de cette photo que  "Beale a admis avoir envoyée le 9 juin 2014", précise l'ARU. "Le tribunal (disciplinaire de l'ARU, ndlr) n'a également pas pu établir  clairement qu'un deuxième message contenant une photographie, encore plus  humiliant, avait été envoyé par Beale", ajoute l'ARU. Les "remords" de Beale ont pesé dans la sanction plutôt clémente infligée  par l'ARU, à l'issue de l'audition du joueur vendredi.

"Nous avons l'intention de donner ces 45.000 dollars à une oeuvre de  charité promouvant la condition féminine", a déclaré le président de l'ARU Bill  Pulver. "Je suis satisfait de la décision. Je suis soulagé de ne pas être licencié  ni suspendu et je peux maintenant rejouer au rugby", s'est félicité Beale, tout  en s'excusant "auprès de Di Patston et de toute la société pour (son)  comportement". Beale est par conséquent de nouveau sélectionnable et Michael Cheika, nommé  mercredi à la tête des Wallabies, pourrait l'appeler pour la tournée de  novembre en Europe.

AFP