Beauden Barrett

Les All Blacks l'emportent d'un rien face à l'Angleterre

Publié le , modifié le

La Nouvelle-Zélande s’est imposée en Angleterre (15-16), dans le cadre de son deuxième match de la tournée d’Automne (16-15), à Twickenham. Cette victoire fait suite à une rencontre engagée et serrée, où chaque équipe a eu son temps fort, la première période pour le XV de la Rose, la deuxième en faveur des All Blacks.

Leur dernière confrontation remontait à 2014, déjà à Twickenham. La Nouvelle-Zélande l’avait emporté 24-21. Quatre ans plus tard, les All Blacks se sont à nouveau imposés, après avoir réagi à une entame de match parfaite des Anglais. Il s'agit de la sixième victoire successive pour la Nouvelle-Zélande contre l’Angleterre, la 19e en terre anglaise.

Le premier essai est signé Chris Ashton, à la réception d’une magnifique passe de Ben Youngs, dès la deuxième minute. Un retour marquant et gagnant pour le joueur de 31 ans dont la dernière titularisation remontait à 2014. Huit minutes plus tard, Farell concrétise le jeu créatif de son équipe dans les 22 mètres adverses, pas loin d’inscrire un 2e essai (6e), en réussissant un drop des 30 mètres (10e, 8-0). Déterminé , le XV de la rose illustra sa supériorité en remportant un exercice de force. Celui du ballon porté. Un maul de treize joueurs anglais s’engouffrent dans l’en-but néo-zélandais pour aplatir le ballon (24e, 13-0), transformé par Farell (15-0).

Le réveil des All Blacks

Cette partition, parfaitement jouée par les hommes d’Eddie Jones, n’empêche pas les coéquipiers de Beauden Barrett de se relever petit à petit. C’est d’ailleurs le n°10 des Blacks qui réalise un beau mouvement permettant à Damian Mckenzie de réduire le score en inscrivant le 1er essai de son équipe (39e, 15-5) peu avant la mi-temps, transformé par Barrett (15-7). Au retour des vestiaires, c’est encore ce dernier qui s’illustre en inscrivant un drop et répondant ainsi à son homologue (46e, 15-13). Le meilleur joueur du monde permet aux siens de passer devant sur pénalité suite à un hors-jeu (60e, 16-15). Mais c'est une autre position de hors-jeu qui coûte cher à l'Angleterre (76e). Underhill pense marquer l'essai de la gagne avant que l'arbitrage vidéo mette en évidence le hors-jeu de Lawes, auteur du contre. 

Au final, à la suite d'un match agréable à regarder, la Nouvelle-Zélande gagne son 5e match de suite, deux mois après sa défaite contre l'Afrique du Sud (34-36). De son côte, l'Angleterre passe tout près de l'exploit et est tout près de confirmer la victoire obtenue contre l'Afrique du Sud, il y a une semaine (12-11).