Ali Williams
Le 2e ligne des All Blacks, Ali Williams, lors du haka | AFP - ANDREW CORNAGA

Ali Williams : "Mon père m'a dit de venir à Toulon"

Publié le , modifié le

Le 2e ligne All-Black Ali Williams a profité de sa présentation officielle pour confier son enthousiasme à l'idée de rejoindre le RC Toulon, champion d'Europe en titre. S'il ne rejoindra ses partenaires qu'en octobre, après avoir honoré la fin de son contrat avec les Auckland Blues, le néo-Varois semble déjà impliqué dans son futur projet.

D'Ali Williams, on connaît surtout la mâchoire fracturée par Sébastien Chabal. Officiellement présenté par le club toulonnais, le 2e ligne Néo-Zélandais semble déterminer à montrer autre chose chez le champion d'Europe et vice-champion de France en titre. "En Nouvelle-Zélande et après onze ans passés sous le maillot All Black,  j'ai tout gagné (Coupe du monde, 5 Tri Nations, Super 12 et Super 14, ndlr).  Là, j'ai eu l'opportunité d'évoluer aux côtés de grands joueurs et de me tester face aux meilleurs européens en Coupe d'Europe et quand une telle occasion se  présente, il ne faut pas la refuser", a expliqué l'ancien All-Black de 32 ans. 

Ali Williams : "Mon père m'a dit de venir à Toulon"

Avant de se lancer dans une opération séduction envers les Rouge et Noir. "Le RCT est un club à part dans le monde du rugby. Je sais que la passion qui entoure l'équipe et les matchs est incroyable. Mon père (il est Anglais,  NDLR) m'a dit d'aller à Toulon et de me faire plaisir car il y a les meilleurs  supporters d'Europe", s'est enthousiasmé le joueur aux 77 sélections qui s'est engagé  pour un an avec Toulon. Le 24 mai, Ali Williams avait annoncé qu'il se mettait en retrait de la sélection à la fougère dorée, après avoir triomphé à la Coupe du monde 2011. Toujours sous contrat avec la franchise des Auckland Blues, le Kiwi ne rejoindra les troupes de Bernard Laporte qu'à la fin octobre. Une chose est sûre, il n'arrivera pas sur la Rade pour prendre des vacances.

Jerome Carrere