Mike Biggar
Mike Biggar en train de réaliser son défi. | BBC

À 70 ans et en fauteuil roulant, un ancien international écossais marche pour lever des fonds en faveur de la lutte contre le coronavirus

Publié le , modifié le

Inspiré par les efforts du capitaine Tom Moore, un ancien combattant âgé de 100 ans et qui a levé plus de 30 millions de livres en parcourant son jardin, l'ancien international écossais de 70 ans, Mike Biggar, qui a une mobilité réduite après un accident de voiture presque fatal en 1992, a décidé, le 18 avril dernier, de recueillir des fonds pour le NHS en parcourant 100 pas en un mois. Si l'objectif de départ était d'atteindre 10 000 livres, ce lundi, la cagnotte approche les 60 000 (68 000 euros).

"You will never walk alone".  Mike Biggar, l'ancien international écossais de rugby, en fauteuil roulant depuis 10 ans, s'est mis au défi de marcher 100 pas en un mois. C'est l'une des belles histoire dans cette crise du Covid-19.

Capitaine du XV du chardon à quatre reprises, l'ancien rugbyman âgé de 70 ans dépend presque entièrement de son fauteuil roulant pour sa mobilité. Mais, en utilisant des barres pour le soutenir, il s'est promis de lever des fonds pour lutter contre le coronavirus. Et cela marche très bien : il a recueilli, ce lundi, près de 60 000 livres (68 000 euros) pour le National Health Service, le système public de santé de Grande-Bretagne.

Le week-end du 18 avril, le vétéran s'était lancé dans son défi en voulant réaliser 100 pas en un mois tout en récoltant 10 000 livres (11 000 euros). En seulement 10 jours, l'objectif était plus qu'atteint et Biggar a donc décidé de réaliser 500 pas. Ce lundi, il est "sur le point de le faire" en l'espace de 15 jours.

"C'est son propre Everest"

Biggar s'est inspiré du vétéran de la collecte de fonds, le capitaine Tom Moore, qui a recueilli plus de 30 millions de livres pour le NHS en se promenant dans son jardin 100 fois avant son 100e anniversaire.

"Il est assez déterminé à le faire. C'est son propre Everest. Cela peut être douloureux de le regarder. Tu veux aider. C'est comme vouloir finir la phrase de quelqu'un qui a un bégaiement. Mais papa, inspiré par les efforts incroyables du vétéran de la Seconde Guerre mondiale, le capitaine Tom Moore, et désireux de valoriser les efforts du personnel du NHS face à la pandémie de coronavirus, a créé une page Just Giving avec l'objectif de recueillir 10 000 livres pour NHS Charities Together" a déclaré son fils George.

Un but largement dépassé avec près de 60 000 livres récoltés.

Mike Biggar en action contre la France en 1980.
Mike Biggar en action contre la France en 1980. © SNS Group

Biggar est passé proche de la mort

L'ancien joueur écossais de Londres a lui-même bénéficié des soins du système britannique. En 1992, il a subi de graves lésions cérébrales lors d'un accident de voiture dans le Gloucestershire et, après cinq semaines entre la vie et la mort, il a passé une longue période dans un hôpital à réapprendre à marcher et à parler.

En fauteuil roulant depuis dix ans, Biggar a été transporté récemment à l'hôpital de Cheltenham depuis sa maison des Cotswolds, en raison d'une grave infection rénale. "Marcher seulement trois ou quatre pas par jour représente un énorme effort pour lui. Nous sommes donc très fiers de lui" a confié sa femme Ali.

De retour chez lui, il se remet, mais n'en oublie pas les soignants.

Paul Giffard paul_gfrd