Romain Ntamack avec les U20 du XV de France
SYLVAIN THOMAS / AFP Romain Ntamack avec les U20 du XV de France. | SYLVAIN THOMAS / AFP

XV de France : Ntamack, Ramos, Aldegheri, Willemse et Alldritt, la jeunesse arrive en force

Publié le , modifié le

Un peu plus d’un mois après la défaite historique du XV de France contre les Fidji (21-14), Jacques Brunel a annoncé la première liste de l’année 2019, en vue du Tournoi des 6 Nations, dans une année particulière avec la Coupe du monde au Japon. Une liste marquée par l'arrivée de cinq nouveaux jeunes dont Romain Ntamack, le champion du monde des U20.

Le groupe convoqué va préparer le Tournoi des 6 Nations, qui démarrera le 1er février avec la réception d’un Pays de Galles en grande forme (neuf victoires consécutives en cours). Les Français auront dans un coin de la tête  la Coupe du monde en septembre prochain, au Japon. D'autant plus que le sélectionneur du XV de France a annoncé ce weekend sur Canal + que son groupe ne devrait pas bouger dans les grandes lignes. « On devrait être relativement proche du groupe qui va jouer la Coupe du monde. Il ne peut pas y avoir un bouleversement total à ce moment-là. »

Parmi les 31 sélectionnés, Romain Ntamack, le Toulousain de 19 ans, qui peut jouer au centre ou à l'ouverture, est appelé pour la première fois en compagnie de ses coéquipiers en club Thomas Ramos (23 ans, arrière) et Dorian Aldegheri (25 ans, pilier droit), du troisième ligne de La Rochelle Grégory Alldritt (21 ans) et du deuxième ligne de Montpellier Paul Willemse (26 ans), naturalisé français fin novembre. Ntamack, fils de l'ancien arrière polyvalent international Emile Ntamack, s'est affirmé cette saison, sa deuxième seulement chez les professionnels, comme l'une des pièces maîtresses du Stade Toulousain. Il remplace Rémi Lamerat. De son côté, Ramos, le buteur du Stade Toulousain, a été préféré à Benjamin Fall et à Brice Dulin.  

Des retours attendus et surprenant

Les Clermontois Morgan Parra et Wesley Fofana, qui ont manqué les test-matches de novembre sur blessure font eux leur retour dans ce groupe retenu, a précisé Brunel, "pour les deux premiers matches" du Tournoi, le 1er février contre le Pays de Galles puis le 10 en Angleterre. Bernard Le Roux fait lui son retour en 2e ligne. Autre come-back, celui-ci surprenant : le talonneur Pierre Bourgarit. Il a connu une première titularisation en juin, face à la Nouvelle-Zélande. Il remplace Camille Chat, blessé.

La convocation de Willemse était elle plus attendue: le massif deuxième ligne d'origine sud-africaine (2,01 m, 129 kg), arrivé en France à Grenoble en 2014, aurait sans doute été appelé dès le mois de novembre si le président de la Fédération, Bernard Laporte, n'avait pas finalement décidé qu'il était nécessaire d'être titulaire d'un passeport français pour jouer avec le XV de France. C'est chose faite.
 

Liste des 31 convoqués pour le tournoi des 6 Nations

En résumé, voici l'essentiel des joueurs que l'on devrait voir évoluer au Japon, sans compter les absents importants du XV de France, à savoir : Yoann Maestri, Camille Chat, Mathieu Babillot et Teddy Thomas.