Mohamed Haouas
Mohamed Haouas assénant un coup de poing au flanker écossais Jamie Ritchie lors du match Écosse - France du 8 mars 2020 à Édimbourg. | Russell Cheyne / Reuters

6 Nations : "Moment de folie", "il a Zidané le Grand Chelem", la presse britannique descend Mohamed Haouas

Publié le , modifié le

Défaits 28-17 à Murrayfield, les Bleus ont connu le premier revers de l'ère Fabien Galthié. Une défaite amère qui prive le XV de France d'un éventuel Grand Chelem. La bonne occasion pour la presse britannique de reprendre ses bonnes habitudes et d'enfoncer un peu plus le clou dans le camp français.

La presse britannique a le sourire au lendemain du succès des Scots sur le coq. Quasiment tous sont unanimes sur un même point, celui du carton rouge reçu par Mohamed Haouas ! Privé de son pilier droit pendant 44 minutes, le XV de France a souffert en Écosse. Pour The Independent, c’est d’ailleurs "le moment de folie de Mohamed Haouas qui coûte cher aux Bleus". La BBC se demande quant à elle "si ce n’est pas le moment qui a scellé le sort d’un possible Grand Chelem ?", tandis que le Guardian encense le XV du Chardon et titre que "l’Écosse a fait payer le coup de poing et le carton rouge à la France" avant du surenchérir que "les espoirs de Grand Chelem des Bleus ont été enterrés par leur propre indiscipline".

Pourtant, le sélectionneur écossais, Gregor Townsend relativise dans les colonnes du Guardian et précise que pour lui le carton n’est pas le facteur déterminant de la victoire des siens : "Évidemment que c’est important, mais je pense que nous avons mieux joué en première mi-temps qu’en seconde"Du côté du Herald, on préfère mettre à l’honneur la performance de l’homme du match, Jamie Ritchie, qui est resté "imperturbable par le coup de poing français".

à voir aussi 6 Nations : l'exclusion de Haouas a coûté très cher aux Bleus face à l'Ecosse 6 Nations : l'exclusion de Haouas a coûté très cher aux Bleus face à l'Ecosse

Les tabloïds savourent

Chez les tabloïds, la victoire française en terre galloise était presque passée inaperçue mais, on ne se prive pas de souligner la défaite cette fois-ci… Le Daily Record ne ménage pas ses propos et se réjouit de cette "Écosse qui a finalement trouvé une joie de vivre dans le 6 Nations en mettant un terme aux ambitions de Grand Chelem français." Même son de cloche pour The Scotsman qui acclame de "brillants Écossais" et fait sa Une avec le punch d’Haouas, comparé au coup de boule de Zidane en finale de la Coupe du Monde 2006. "Mohamed Haouas a Zidané les espoirs français de Grand Chelem" écrit le quotidien. En revanche, et ce de manière générale... Pas un mot sur la main de Haining portée au visage du pilier Français, ni sur le coup de poing de Ritchie qui a bel et bien répondu à son homologue.

La une du journal The Scotsman du 9 mars 2020.
La une du journal The Scotsman du 9 mars 2020.

Et cette défaite des Bleus n’est finalement pas si anodine que ça… Pour Matt Dawson, champion du monde en 2003 avec le XV de la Rose, désormais chroniqueur pour la BBC "l’Écosse a fait une grosse faveur à l’Angleterre". Une chose est sûre, les hommes de Fabien Galthié ne réaliseront pas le Grand Chelem. Pire encore, avec la victoire des Anglais sur le pays de Galles, ils ne sont plus maîtres de leur destin.

à voir aussi 6 Nations : le geste de Mohamed Haouas expliqué par des "images parlantes" selon Raphaël Ibanez 6 Nations : le geste de Mohamed Haouas expliqué par des "images parlantes" selon Raphaël Ibanez
Jules Boscherini @julesboscherini