portrait Pierre Rolland BBOX 07 2010
Pierre Rolland (BBOX) | Isabelle Trancoen

Rolland: "L'important, c'était de ne pas tomber"

Publié le , modifié le

A 23 ans, Pierre Rolland fait partie des grands espoirs du cyclisme tricolore et de la formation B-Box. Auteur d'une saison tonitruante en 2008, il s'est un peu cherché en 2009, terminant tout de même 22e du Tour. S'il espère marquer le Tour 2010 de son empreinte et entrer dans le Top 20, Pierre est soulagé d'avoir éviter le piège de la chute dans ce prologue de Rotterdam, qui s'est transformé en véritable patinoire après les averses de la fin d'après-midi.

On le sait, beaucoup de gens attendent énormément de Pierre Rolland surce Tour 2010 et notamment Didier Rous, son directeur sportif,qui espère que son poulain va enfin courir dans la cour des "trèsgrands". Huitième du dernier Critérium du Dauphiné, le coureuroriginaire de Gien, près de Montargis, s'approche de sa forme optimale.Se méfiant de la première semaine de course, l'espoir tricolore s'estpourtant fait peur lors des 8 kilomètres du prologue et s'est montré déçu de saperformance en ne terminant que 185e de la course. Mais, la sagesse a prévalu...

"J'ai perdu beaucoup de temps sur ce prologue. Sur un parcours sec, j'aurai eu certainement un autre classement. Je n'ai pas voulu prendre de risques. Il y a encore 3400 kilomètres à faire pour relier Paris. Mais, bon... il faut en permanence composer avec le temps et le terrain. Dès la reconnaissance, j'ai vu que le parcours serait très glissant. Le but avant tout dans ce prologue c'était de ne pas tomber. Je préfère avoir un handicap de temps que d'avoir un handicap physique", a-t-il déclaré à l'arrivée..

Mais malgré sa déception du jour, ce n'est que le début de la Grande Boucle. "Je reste toujours sur ma ligne directrice de faire mieux que l'an dernier. Et pour une étape, j'aurai surtout des opportunités à la fin de la première semaine, voir début de la deuxième semaine. Pour l'instant, j'espère m'en tirer le mieux possible dans la première semaine. Les pavés il faudra faire attention, mais c'est surtout avant de rentrer dans les secteurs pavés qu'il faudra une fois de plus être vigilant et éviter les différents pièges. J'espère rester au contact et être présent en tête de peloton. Sur ce coup là, le Tour on peut le perdre mais rien ne sera joué ce jour là", a-t-il expliqué. Affaire à suivre...






Gilles Gaillard