wawrinka 1er tour RG
Stanislas Wawrinka | MIGUEL MEDINA / AFP

Wawrinka plie mais ne rompt pas

Publié le , modifié le

Le tenant du titre s'est fait très peur. Mené deux sets à un par Lukas Rosol au 1er tour de Roland-Garros, Stanislas Wawrinka a failli écourter son séjour parisien comme ce fût le cas en 2014. Mais le Suisse avait besoin de faire ses gammes pour prendre la mesure du Tchèque en cinq sets. La victoire est étriquée (4-6, 6-1, 3-6, 6-3, 6-4) mais Wawrinka a tenu son rôle. C'est peut-être un mal pour un bien.

Le coup de froid n'a sévi que dans les tribunes. Malgré une entame très poussive, Stanislas Wawrinka s'est sorti d'un bon guêpier pour débuter la défense de son titre à Roland-Garros. Il avait tant à perdre qu'il a parfois eu le bourdon, assommé par les coups et les amortis de Lukas Rosol. le Tchèque était tout près de remporter le deuxième match de sa vie. En 2012, il avait battu Rafael Nadal sur le gazon de Wimbledon. C'était au 2e tour et en cinq sets. Pas réputé pour son excellence sur terre battue, Rosol a joué crânement sa chance, presque au métier. Plus solide derrière son immense service, le N.68 mondial a bousculé le Suisse dès que c'était possible. Avec seulement 57 % de premières balles lors du premie set, "Stan" lui a offert de nombreuses munitions (6-4). 

Contracté

Ce n'est pas dans le stoïcisme de son entraîneur Magnus Norman que Wawrinka s'est rebellé mais en mettant plus de poids dans sa balle. Au service comme dans les échanges. Se décontractant au fil des points, le tenant du titre s'est redressé en une demi-heure (6-1). Personne ne le voyait retomber dans ses travers dans la manche suivante. Coupable de 13 fautes directes dans le 3e set, Wawrinka était capable du meilleur comme du pire quand Rosol jouait assez juste avec des amorties piquantes. Fort logiquement le Tchèque se retrouvait devant au tableau en empochant le set 6-3.

A l'aise au 5e set

Dos au mur avec des balles de break à sauver à 2-2, le Suisse cherchait dans l'appui du public un supplément d'âme. Trois gros services plus tard la machine était relancée. En champion le N.4 mondial haussait le ton à 4-3. Sous la pression Rosol craquait sur un énorme passing. Wawrinka concluait sans trembler (6-3). Légèrement positif dans ses matches en cinq sets (22-19), le Suisse ne lâchait pas son emprise retrouvée sur la rencontre. Alors qu'on approchait les 3 heures du jeu il montrait qu'il avait des jambes. Désormais la plupart des gros points tournaient en sa faveur. Rosol avait laissé passer sa chance et cédait à 2-1. Wawrinka tenait bon son service jusqu'au bout et s'imposait 6-4 sur une balle de match magnifique. Au prochain tour le Suisse retrouvera le Japonais Daniel en espérant passer un peu moins de temps sur le court.

VIDEO : la balle de match de Wawrinka - Rosol

VIDEO : Stan Wawrinka soulagé après son match

Xavier Richard @littletwitman