Le Top 5 des plus beaux points
Le Top 5 des plus beaux points est remporté par le choc des titans. | AFP/Montage FranceTvsport

VIDÉO – Titans, coups de génie, surhumaines : Notre Top 5 des plus beaux points

Publié le , modifié le

ROLAND-GARROS 2015 – Des beaux points il y a en eu beaucoup, énormément, à la folie durant ces Internationaux de France 2015. Cinq ont retenu notre attention. Des points impressionnants, des coups sublimes dans le toucher…Bref, regardez, re-regardez et faites vous plaisir avec ces cinq plus beaux points à revivre en images et dans les conditions du direct sur Francetvsport.fr.

1. Choc des Titans, Acte I 

Tout le monde s’attendait à un vrai choc des titans entre le numéro un mondial et le troisième à l’ATP, Andy Murray. Pas raté, la bataille a bien eu lieu. En fin de troisième manche, Andy Murray s’est transcendé, s’est métamorphosé ! A l’image des ces quatre points fantastiques, L’Ecossais s’est tout simplement démultiplié en défense pour pilonner dans tous les sens un « Djoko » impuissant et relançait la partie au grand bonheur du public présent dans le Chatrier.

 2. Volée par derrière

Qui a dit que le double n’était pas impressionnant? Et pourtant le point inscrit par le Polonais,  Lukascz Kubot est LE point de la première semaine des Internationaux de France : une volée surréaliste, par derrière son dos ! Magique au point que Bob Bryan se prosterne sur la terre ocre du court n°1…

 3. Un coup de génie

Nick Kyrgios, vous ne le connaissez pas ? À 20 ans, celui qui peut être comparé au « Monfils australien » a eu un éclair de génie contre Andy Murray. Un coup entre les jambes qu’il maîtrise bien et qu’il a réalisé à plusieurs reprises dans la rencontre.

 4. Surhumaines

Un duel acharné. Voila comment qualifier l’échange entre Francesca Schiavone et Svetlana Kuznetsova. À 7-7 dans le 3e set, les deux joueuses ont trouvé encore des ressources pour frapper dans tous les sens. Qui a dit que le tennis féminin n’était pas spectaculaire ?

 5.  Choc des Titans, Acte II

Le lendemain, de sa demi-finale Novak Djokovic jouait dans le deuxième choc des titans de la quinzaine, lors de la finale. Celle de trop pour le Serbe. Au terme d’un jeu époustouflant, Stanislas Wawrinka est parvenu à égaliser à une manche partout ! Grâce à une défense de fer et des passings stratosphériques, le Suisse a fait plier la garde du numéro un mondial, remonté comme jamais qui a littéralement explosé sa raquette sur l’ocre du Central !