Top 10 de la huitième journée de Roland Garros 2015
Les frères Bryan qui se prosternent devant un point magique, la pluie qui s'est invitée pour la première fois ou encore l'exploit XXL de Jo-Wilfried Tsonga, voici les dix meilleurs moments de la huitième journée ! | AFP / MONTAGE FRANCETVSPORT

VIDÉO – Prosternation, pluie, cocorico : le Top 10 de la 8e journée

Publié le , modifié le

ROLAND-GARROS 2015 – La huitième journée des Internationaux de France nous a une fois de plus offert beaucoup de spectacle. Et pourtant, la journée avait très mal commencé… Du moins, elle fut perturbée par la première pluie de la quinzaine ! Mais fort heureusement, les artistes de la balle jaune sont revenus nous offrir tout l’après-midi des moments et des actions de grandes classes ! Peut-être avons-nous assisté au plus joli point de ce Tournoi 2015 avec la volée par derrière de Kubot face aux frères Bryan, puis que dire de l’exploit somptueux de Jo-Wilfried Tsonga, tombeur du numéro quatre mondial Tomas Berdych ? Bref, nous avons été gâtés et comme d’habitude, nous vous proposons notre Top 10 de cette sublime journée. Allez-y, régalez-vous !

1. Volée par derrière

Sans aucun doute LE point de cette première semaine des Internationaux de France : une volée surréaliste du Polonais, Lukascz Kubot, par derrière son dos ! Magique au point que Bob Bryan se prosterne sur la terre ocre du court n°1…

2. Première pluie

C’était annoncé, mais pas aussi tôt dans la journée ! La première pluie au-dessus de la Porte d’Auteuil est venue perturbée les premières rencontres de la journée… Après seulement 20 minutes de jeu sur les courts ! Une interruption qui aura duré plus de deux heures…

3. Cocorico !

Quel exploit magnifique de Jo-Wilfried Tsonga ! Le numéro quatre mondial, Tomas Berdych, en a fait les frais sur le court Philippe Chatrier. D’ailleurs, à l’image de sa performance incroyable, le Français a bouclé la partie sur un jeu blanc tonitruant. Le voilà le premier exploit tricolore de cette quinzaine !

4. Revenir pour rêver…

Interrompu par la nuit, le choc opposant Roger Federer à Gaël Monfils s’est terminé sur le retour magnifique du Français. Sur le service du Suisse, « la Monf » a sorti des coups absolument fantastiques pour égaliser à une manche partout… Et toujours rêver d’un deuxième exploit français !

5. Passing de génie

Jo-Wilfried Tsonga a écœuré Tomas Berdych la quasi-totalité de leur confrontation. Symbole de la domination du Français, ce passing surréaliste venu de nulle part et après une défense mémorable. Splendide !

6. La classe du maître Suisse…

Quelle classe tout simplement ! Certes, « Maître Roger » s’est fait rejoindre par Gaël Monfils à une manche partout… Mais quelques instants auparavant, la légende du tennis avait régalé le court Central par deux coups droits monstrueux et une montée au filet fantastique. La perfection tout simplement.

7. Sifflé d’entrée !

Si Roger Federer fait clairement l’unanimité dans le cœur du public parisien, ce n’est malheureusement pas du tout le cas pour son compatriote, Stanislas Wawrinka. À peine rentré sur le court Suzanne Lenglen pour affronter Gille Simon – qu’il a humilié en trois sets – les spectateurs présents l’ont accueilli avec de nombreux et très puissants sifflets !

8. Missile japonais

Teymuraz Gabashvili en a fait les frais plus d’une fois face au Japonais, Kei Nishikori. Mais ce missile en retour long de ligne, un revers à deux mains, est tout simplement monstrueux.

9. Cornet (encore) énervée…

Cette fois-ci, sa frustration et son manque de concentration, aux dépens de sa rage de vaincre certaine, lui auront coûté la qualification. Une fois de plus, Alizé Cornet s’est illustrée par son manque de sang froid et ses fameux « pétages de câble ».

10. A l’envers

Bien que largement et logiquement battu par Kei Nishikori, le Russe Teymuraz Gabashvili avait lancé la partie des jolis points en début de rencontre. Pour preuve, ce smash original à l’envers et juste derrière le filet.

Quentin Ramelet @Quentin_Ramelet