Schiavone Kuznetsova Roland Garros 2015 Montage
C'est au terme d'un spectaculaire combat que l'Italienne Francesca Schiavone s'est qualifiée pour le troisième tour aux dépens de Svetlana Kuznetsova. | AFP / MONTAGE FRANCETVSPORT

VIDÉO – Le Top 5 de Schiavone-Kuznetsova (6-7, 7-5, 10-8)

Publié le , modifié le

3h54 de marathon. Troisième match le plus long de l’histoire dans le tableau féminin à la Porte d’Auteuil. Telles sont les statistiques stratosphériques du combat épique auquel le public du Court N°1 a pu assister depuis 11h ce matin ! Les actrices de ce spectacle époustouflant, l’Italienne Francesca Schiavone (92e WTA) et la Russe Svetlana Kuznetsova (N.18 mondiale), étaient réputées justement pour leur capacité à pousser les matches vers des longueurs infinies comme à Melbourne en 2011 où elles détiennent toutes les deux le record du match le plus long de l’histoire chez les femmes en Grand Chelem (4h44). Bref, les superlatifs manquent pour décrire ce qui s’est passé. Du coup, Francetvsport vous propose son Top 5 des meilleurs moments de ce combat déjà épique. Rien que pour le plaisir, profitez-en !

1. Du cœur, de la puissance et du spectacle

En tête de notre sélection, il était impossible de faire autrement. A l’image de cette rencontre surréaliste, à 7-7, les deux joueuses proposent ici des échanges venus d’ailleurs… Des coups qui ont complètement emballé le court n°1… Et nous aussi !

2. Marathon et hurlements pour commencer…

Dès l’entame de la confrontation, un sentiment nous vient que l’on pourrait bien assister à un match spectaculaire. Au milieu du premier set, Schiavone et Kuznetsova se battent déjà comme une fin de rencontre. Magnifique tout simplement !

3. …Avant un jeu décisif magique !

1h22. Tel est le temps de la première manche qui a tourné en faveur de la Russe. Inutile de commenter, ou presque, si ce n’est que le jeu décisif aura été haletant comme jamais !

4. Schiavone, la battante !

Pourtant rapidement menée dans cette troisième manche, l’Italienne se bat pour survivre. Mieux, elle parvient à sauver une balle de match avant de débreaker… Un scénario qui se répétera encore, et encore pendant de longues minutes…

5. Schiavone, la guerrière !

C’est au terme d’un vrai marathon intense comme jamais que Schiavone, vainqueur du Tournoi en 2010, s’est imposée. Tel un symbole, la balle de match se joue sur une faute directe dans le filet de Kuznetsova… Et non pas sur un coup de génie de l’Italienne, ou de la Russe !