Tsonga s'envole pour une demi-finale
Tsonga s'envole pour une demi-finale en s'imposant face à Kei Nishikori ! | AFP / MONTAGE FRANCETVSPORT

VIDÉO – Le Top 5 de Nishikori - Tsonga (1-6, 4-6, 6-4, 6-3, 3-6)

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga réalise une très grosse performance en élimant Kei Nishikori, le n°5 mondial en cinq sets (6-1, 6-4, 4-6, 3-6, 6-3). Il retrouvera en demi-finale Stan Wawrinka, pour un duel qui s’annonce épique. Les deux hommes se tiennent à trois victoires chacun dans leur face à face, et un match partout à Roland Garros. Mais la rencontre aura été marquée aussi par cette tôle tombée dans les gradins, qui n’aura heureusement fait aucuns blessés grave. Retrouvez les cinq meilleurs moments de la partie.

1. « Roland, je t’aime » 

Quelle déclaration d’amour adressée au public du court Philippe-Chatrier, de la part de Jo-Wilfried Tsonga après sa grosse performance. En effet, le Français s’est fait peur contre Kei Nishikori, n°5 mondial, mais il n’a pas tremblé dans le jeu décisif ! 

2. Une tôle tombe dans les gradins

Un scène improbable s’est passée sur le Chatrier. Une taule tombe dans les gradins alors que les deux joueurs se ravitaillaient tranquillement à 5-2, dans le premier set. Heureusement, il n’y a pas eu de blessés graves. C’est un miracle quand on voit le gros morceaux tombé. On voit un homme sourire malgré le choc. 

 3. Le Break qui enflamme le Chatrier

Jo-Wilfried Tsonga  a trouvé les solutions pour breaker sur le service de Kei Nishikori. Mieux, grâce à ce énième revirement de situation le court Philippe-Chatrier s’enflamme et encourage le Français  de vive voix. L’arbitre de chaise sera obligé de calmer les esprits.  

 4. 31 coups  

Jo-Wilfried Tsonga a effectué un début parfait. Ici, il conclut une nouvelle fois son break sur son jeu de service, à l’issue d’un point marathon impressionnant. Quand "Jo" accélère, le Japonais cède au bout de 31 coups.  

5. Le Japonais retrouve son revers

Si Jo-Wilfried Tsonga a été obligé de puiser dans ses réserves, c'est grâce à un Kei Nishikori qui s'est réveillé juste après l'interruption. Le Japonais a lâché ses coups. Bien que toujours présent et toujours aussi puissant, le Français ne pouvait qu’admirer le revers long de ligne du Japonais, son arme fatale, sur ce point.

Guillaume Gorgeu @g_gorgeu