Wawrinka heureux vainqueur de Roland-Garros 2015
Wawrinka heureux vainqueur de Roland-Garros 2015 | AFP / MONTAGE FRANCETVSPORT

VIDÉO – Le Top 5 de la finale Hommes : Wawrinka-Djokovic (4-6, 6-4, 6-3, 6-4)

Publié le , modifié le

ROLAND-GARROS 2015 – Stanislas Wawrinka vainqueur de ce Roland-Garros 2015 ! Le Suisse impérial s’est défait du favori et numéro un mondial Novak Djokovic aujourd’hui pour triompher de son deuxième tournoi du Grand Chelem, un peu moins d’un an et demi après sa victoire à l’Open d’Australie. Le Suisse a crée la surprise, mais mérite son succès après une finale absolument magnifique. Triste troisième défaite en finale en revanche pour le Serbe ici du côté de la Porte d’Auteuil. Notre Top 5 de la finale à revivre en images et dans les conditions du direct sur Francetvsport.fr.

1. 2015 : Stanislas Wawrinka !

Stanislas Wawrinka est le vainqueur de ce Roland-Garros 2015 dans le tournoi simple messieurs. Le Suisse peut légitimement être heureux au moment de soulever sa première Coupe des Mousquetaires. C’est son deuxième trophée en Grand Chelem. Félicitations à lui.

2. Le revers forcément

Comment Stanislas Wawrinka pouvait boucler autrement son formidable et victorieux Roland-Garros 2015 ? Un revers gagnant qu’il maîtrise presque à la perfection pour s’offrir son deuxième titre en Grand Chelem. Magnifique.

3. Wawrinka ne laissera plus la main

En breakant Novak Djokovic sur un jeu blanc dans le troisième set, Stanislas Wawrinka prend pour la première fois depuis le début de la partie un avantage conséquent. C’est surtout une avance décisive, puisque le Serbe ne sera plus en mesure de revenir. Un jeu de toute beauté.

4. Le Suisse ne voulait pas de 5e set

Breaké en début de quatrième manche, Stanislas Wawrinka a tout fait pour vite revenir et empêcher Novak Djokovic de revenir à deux sets partout. Pour cela, le Suisse a dû s’employer, grand bien lui en a pris, puisque quelques minutes plus tard, il soulevait son premier Roland-Garros.

5. Djokovic un champion ému

Émotion pour Novak Djokovic grand champion, mais finaliste malheureux aujourd’hui. Au moment de recevoir le trophée du second, le Serbe, sous l’ovation d’un Central qui salue le joueur fantastique qu’il est, craque et laisse échapper quelques larmes. C’est aussi ça le sport !