Les dix meilleurs moments de la 4e journée de Roland-Garros 2015.
Les dix meilleurs moments de la 4e journée de Roland-Garros 2015. | AFP / MONTAGE FRANCETVSPORT

VIDÉO - Dessin, baston, serviette : le Top 10 de la 4e journée

Publié le , modifié le

ROLAND-GARROS 2015 – Jeudi, il y a encore eu beaucoup d’animation du côté de la Porte d’Auteuil. Le quatrième acte des Internationaux de France a donné lieu à des scènes pour le moins cocaces. Sur les courts, bien évidemment. Mais aussi dans les tribunes. Voici notre sélection des dix meilleurs moments d’une journée particulièrement riche en émotions et en coups d'éclat. A revivre en images et dans les conditions du direct sur Francetvsport.fr.

1. Souriez, vous êtes "smiley"

C’est le sourire de ce quatrième jour : il est l’œuvre de Gaël Monfils. Le Français sort d’un match marathon face à l’Argentin Diego Schwartzman (4-6, 6-4, 4-6, 6-2, 6-3). Il sait que, sans le soutien du Chatrier, il serait peut-être passé à la trappe. Alors Monfils remercie le public. A sa façon.

2. La baston n’était pas sur le terrain​

Entre les deux joueurs les plus déjantés du circuit, on attendait une sacrée bagarre sur le court n°7. Elle a eu lieu… dans les tribunes. Début de deuxième set entre Benoit Paire et Fabio Fognini : deux spectateurs en viennent aux mains. Sous le regard médusé du Français et de l’Italien. Paire s’imposera en trois sets (6-1, 6-3, 7-5).

3. Et on fait tourner la serviette…​

Si Paire a finalement maîtrisé ses nerfs, Alizé Cornet, elle, a pété un câble face à la Roumaine Alexandra Dulgheru. La numéro un française venait d’empocher le premier set. Quand, soudain, elle a crié sur sa coach et balancé sa serviette. Vivement le 3e tour…

4. En apesanteur​

Bien avant d’adresser un smiley par terre battue interposée, Monfils avait quand même fait du Monfils. En clair, il avait fait le show. Comme sur ce smash rageur, en extension, dans la quatrième manche.

5. Tennis ballon​

Milieu du deuxième set entre Jo-Wilfried Tsonga et Dudi Sela. L’Israélien exprime son désarroi en reprenant la balle de volée... Mais du pied ! Le Français lui renvoie de la même manière.

6. A en perdre l’équilibre​

Visiblement, le jeu de Kei Nishikori a scotché Thomaz Belluci. A tel point que le Brésilien en est resté sur les fesses…

7. Par abandon​

19h37 sur le Chatrier : Virgnie Razzano jette l’éponge face à Carla Suarez Navarro, après quarante-quatre minutes de jeu. Malgré l’intervention de l’ostéopathe, la douleur abdominale était trop forte.

8. Sacré toucher​

On vous rassure, Alizé Cornet n’est pas qu’une joueuse de caractère. Elle a aussi du tennis plein sa raquette. Comme sur ce somptueux enchaînement amorti-lob, en fin de deuxième set, face à Alexandra Dulgheru.

9. Par un trou de souris​

Assurément l’un des points de cette quatrième journée : ça cogne fort, entre Kei Nishikori et Thomaz Belluci. Mais le Japonais est le plus malin. Pour trouver l’ouverture, il contourne le filet.

10. Trop court​

Jo-Wilfried Tsonga déroule face à Dudi Sela. Ce qui n’empêche pas le Français, du haut de son 1,88 m, de rater un smash immanquable.

Gil Baudu @gbaudu