Jour 3 - Les 10 moments de la journée
Les 10 meilleurs moments de la 3ème journée des Internationaux de France. | AFP / MONTAGE FRANCETVSPORT

VIDÉO - De la joie, de la voix et du toucher : Le Top 10 de la 3e journée

Publié le , modifié le

ROLAND-GARROS 2015 – Des vainqueurs heureux mais des perdants reconnus et salués par le public, voici les images marquantes de cette 3ème journée des Internationaux de France. Djokovic a maïtrisé son sujet, tout comme Serena Williams. Quant aux Français, la plupart étaient à la fête. Sauf pour le jeune Quentin Halys, qui a eu le droit au soutien du public face à Rafael Nadal.

1. Nieminen, salué pour son esprit combatif

Battu en trois sets (6-2, 7-5, 6-2), Jarkko Nieminen a donné une formidable opposition au n°1 mondial, Novak Djokovic. Le Finlandais a multiplié les jolis gestes pour déstabiliser le Serbe. Et le public a salué sa détermination sans faille quand il a repoussé l'échéance de sa défaite en sauvant plusieurs balles de match.

2. Un cri venu du cœur

Kristina Mladenovic a lâché un "C'est fait !". Il y a de quoi. La Française s'est fait peur dans le second set. Elle mené 5-0 avant de se faire rejoindre à 5-4. Libérée par son jeu de service gagnant pour terminer la rencontre (6-4, 6-4) elle n'a pas hésité à se lâcher devant le public.

3. Halys soutenu, Rafa sourit

Il peut bien sourire au soutien du Philippe-Chatrier à l'égard de son jeune français. En effet, l'Espagnol n'a fait qu'une bouché de ce dernier, en trois sets (6-3, 6-3, 6-4) et peut entrevoir sereinement la suite de son tournoi.

4. La voix qui porte

Pour être sûr de se faire entendre, un juge de ligne  hurle «faute » avec beaucoup d’entrain. Au point de surprendre et de faire sursauter le n°1 mondial, et de faire rire le public du Philippe-Chatrier bien garni mais aussi le juge de chaise qui n'a pu éviter un sourire au coin des lèvres.

5. 20 coups pour un point magnifique

Dans le match entre Chardy et Berrer (4-6, 6-3, 6-4, 6-4), pas le temps de crier ou d'exprimer sa joie ! Les marathons s'enchaînent pour au final réaliser de très beaux points. Ici, le Français est à la conclusion.

6. Cela court aussi entre Wozniacki et Knapp

Sur le court Suzanne-Lenglen, la rencontre entre Caroline Wozniacki, tête de série n°5 et Karin Knapp (6-3, 6-0) a vu un autre joli marathon remporté contre la Danoise après de nombreux coups puissants échangés, en fond de court. 

7.  Un lob bien senti

Largement dominateur dans la partie (6-1, 6-3, 6-1),  David Ferrer effectue quelques gestes de grandes classes, comme ce lob. Il vient finir un joli point qui a vu des échanges de fond de court et au filet. Un beau coup applaudi par le public de Suzanne-Lenglen. 

8.  Djokovic aime les beaux gestes

Quand le n°1 mondial aime le beau jeu, il le fait savoir ! Mené, le Finlandais n'a pas résigné et a tenté un joli passing pouvoir surprendre le n°1 mondial. Ici, il court pour s’arracher et reprendre la volée de Djokovic. Un geste qu'il reproduira à plusieurs reprises.

9.  Les cogneuses sont de sortie 

Sur le Court n°1, Kiki Bertens et Svetlana Kuznetsova ont frappé d'entrée. La Russe, tête de série n°18 de ces Internationaux de France, a survolé la première manche, qu’elle a empochée en vingt-quatre minutes chrono. Mais la Néerlandaise a du répondant dans le deuxième set. Pas suffisant pour s'imposer, elle perdra en trois sets (1-6, 6-4, 1-6).

10.  Un break tout en force

Pour terminer, un coup de force du Français, Jérémy Chardy (45e à l’ATP) venant  breaker dans le 2e set l'Allemand Michael Berrer. Il est allé chercher celui-ci tout en force pour pouvoir s’offrir une occasion de revenir dans la rencontre. Et il a eu raison puisqu'il a gagné !