Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga | PASCAL GUYOT / AFP

Tsonga en toute tranquilité

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga a empoché son billet pour le 3e tour du tournoi de Roland-Garros, ce mercredi, en disposant facilement de l’Israélien Dudi Sela. Le Manceau n’a pas eu à forcer son talent pour l’emporter en trois sets 6-4, 6-1, 6-1 en 1h30 de jeu. Au prochain tour, Tsonga affrontera le vainqueur du match entre l'Allemand Philipp Kohlschreiber (N.22) et l'Espagnol Pablo Andujar.

Le parcours de santé continue pour Jo-Wilfried Tsonga. Après un premier tour remporté haut la main face au Suédois Lindell, le Manceau a parfaitement géré son match face à l'Israélien Dudi Sela, offrant un spectacle agréable un public du court Suzanne Lenglen venu en masse.

La rencontre débutait sereinement avec un Tsonga solide et parfaitement dominateur dans l'échange. Il concluait sans ciller cette première manche sur le score de 6-4 après avoir fait le break au bon moment.

Dès le début du 2e set, Tsonga faisait le break même s'il s'agaçait de voir certains de coups échouer sur le filet ou en dehors du court. Il menait 3-0 quand, au début du 4e jeu, Tsonga et Sela faisaient le show balle au pied pour le plus grand plaisir du public qui s'enflamme.

Comme à l'entraînement

Sur un coup droit parfaitement négocié le long de la ligne, "Jo" s'offrait un deuxième break (4-0) et, entre les fautes de Sela et quelques jolis coups bien sentis, il confortait un peu plus son avance (5-0). Piqué au vif, l'Israélien réalisait deux amortis forts bien réussis et remportait ainsi son premier jeu sur ce set. Mais il en fallait plus pour impressionner le Manceau qui concluait cette deuxième manche, grâce notamment à deux aces (6-1).

Le troisième set n'augurait rien de bon pour Sela qui encaissait deux breaks consécutifs. En verve, Tsonga alignait les points au grand désespoir de son adversaire (4-0). Et si ce dernier parvenait encore à arracher un jeu (5-1), le glas était déjà sonné pour lui. 6-4, 6-1, 6-1, la messe était dite et Tsonga peut désormais se concentrer sur son prochain match au cours duquel il affrontera soit l'Allemand Philipp Kohlschreiber (N.22), soit l'Espagnol Pablo Andujar.

Interrogé sur l'identité de son futur adversaire, Tsonga a dévoilé sa préférence : "J’aurais quand même une préférence pour Philipp (ndlr : Kohlschreiber) parce que je l'ai déjà joué, je sais à quoi m'attendre. Mais je pense que quoi qu'il arrive, ce sont deux bons joueurs de terre battue et qu'il va falloir être solide".

Isabelle Trancoën