Tsonga service RG 2014
Jo-Wilfried Tsonga au service | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Tsonga à sa main

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga (N.13) s'est qualifié pour le 3e tour de Roland-Garros en battant aisément l'Autrichien Jurgen Melzer 6-2, 6-3, 6-4. Le Manceau a déroulé son tennis sur le court Philippe-Chatrier pour valider son ticket en moins de deux heures de jeu. Au prochain tour, il affrontera soit Jerzy Janowicz (N.22).

Vidéo: L'interview de ​Jo-Wilfried Tsonga après sa victoire

Sans adversaire. Ou presque. Jo-Wilfried Tsonga a vécu un 2e tour des plus tranquilles. En face de lui, Jurgen Melzer, demi-finaliste ici-même en 2010, n’a jamais été en mesure de contester la victoire de son adversaire. Même la perte de son service pour la première (et seule) fois du match n'a pas énervé le Manceau, qui s'est même fendu d'un sourire. Il faut dire, qu'à ce moment-là, après 1h30 de jeu, il menait déjà 6-2, 6-3, 4-1. En revanche, ça lui a beaucoup moins plu lors qu'il est passé à côté de deux balles de nouveau break et que l'Autrichien a recollé à (4-3). Une simple péripétie néanmoins, puisqu'il l'emportait ensuite.

Jo-Wilfried Tsonga s'est permis ce petit moment de décontraction parce que, jusque-là, il avait "fait le job", et même plus. Un break d'entrée de match (2-0), un rouleau-compresseur parfaitement en marche avec des revers plutôt arrondis sur celui de son adversaire dans l'attente de pouvoir envoyer des "pralines" en coup droit, tout allait bien. En quinze minutes, il menait (4-1). Et en moins d'une demi-heure, sur un retour très long de revers qui faisait commettre la faute à Melzer, il empochait le premier set (6-2).

Vidéo: Le 1er set

Désormais 56e mondial, l'Autrichien était à la recherche de sensations. Toujours vaincu par le Français lors de leurs précédents affrontements (trois depuis 2008 et le dernier sur la terre-battue de Monte-Carlo en 2013), il ne parvenait pas à le gêner. Sa première balle de break était effacée par un ace sur la ligne extérieure à 211km/h. Et au sixième jeu, après un retour bombé sur son revers, l'Autrichien commettait encore une faute pour offrir le break à Tsonga (4-2). Ce dernier n'avait plus qu'à poursuivre sur sa lancée pour prendre la 2e manche (6-3) après 1h04 de jeu.

Vidéo: Le 2e set

Après 1h47 de jeu, il avait son ticket pour le 3e tour en poche. Un peu à l'image de Gilles Simon, Jo-Wilfried Tsonga (N.13) n'a pas eu à forcer lors de ce deuxième match. C'est l'un des secrets pour aller loin. En plus, il s'est pleinement rassuré quant à son niveau de jeu, et aussi son physique, venant régulièrement ramener de belles amorties de Jurgen Melzer. Ce match a été une sorte de révision. Le prochain tour pourrait être bien différent.

Vidéo: La balle de match