guidicelli

Roland-Garros : tirage au sort, comment ça marche ?

Publié le , modifié le

Ce soir, à 19 heures, le tableau de Roland-Garros 2018 sera connu. Le tirage au sort, diffusé sur notre site, joue un rôle prépondérant dans le déroulement de la compétition. Chaque joueur et joueuse aura connaissance du parcours à suivre pour atteindre la finale. Mode d'emploi.

Une fois n'est pas coutume. Habituellement effectué le vendredi matin, le tirage au sort des Internationaux de France aura lieu ce jeudi soir, à 19 heures. 128 joueurs et autant de joueuses seront sur le qui-vive. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron seront chargés du tirage au sort. Les triples champions du monde (2015, 2016 et 2018) et vice-champions olympiques 2018 de danse sur glace seront les possibles bourreaux ou anges gardiens des participants. 

Parmi eux, 104 (par sexe) sont qualifiés automatiquement grâce à leur classement mondial. Seize autres, qui n'ont pas un ranking assez élevé, sont issus des qualifications, qui se déroulent actuellement sur les courts annexes de la Porte d'Auteil. Et pour arriver à 128 concurrents, huit derniers joueurs sont présents grâce à une wild-card, une sorte d'invitation. La Fédération Française de Tennis en distribue six, souvent à des espoirs français ou à des noms connus du tennis tricolore, qui n'ont pas pu être qualifiés. Nicolas Mahut, vainqueur de la Coupe Davis 2017, a hérité de cette invitation. Les deux dernières places sont attribuées par des fédérations étrangères choisies à l'avance. Serena Williams, ex-numéro 1 mondiale devenue 453e après plus d'un an d'interruption, en bénéficie.

Zverev certain de ne pas jouer l'ogre Nadal avant la finale 

Mais contrairement à un tirage au sort classique, un petit stratagème est mis en place pour permettre aux principaux favoris d'aller le plus loin dans le tournoi, sans se rencontrer trop rapidement. C'est le système des têtes de série. Sur les 128 joueurs présents dans le tableau, les 32 joueurs les mieux classés possèdent le statut de tête de série. Les joueurs "à protéger" dans l'avancée de la compétition, pour que le tournoi propose les meilleures confrontations possibles. Ainsi, une tête de série est certaine de ne pas jouer une autre tête de série avant le troisième tour. Dans ce cas, les mieux classés affrontent, si tout va bien, les moins bien positionnés.

Avec ce système de tête de série, deux joueurs sont certains de ne pas se jouer avant la finale. Rafael Nadal, tête de série numéro 1 (en l'absence de Roger Federer, numéro 1 mondial) sera placé dans une moitié de tableau, alors qu'Alexander Zverev, numéro 2, dans l'autre. Selon le classement ATP, ce sont les deux joueurs les plus à-même de remporter ce tournoi du Grand Chelem. Même chose chez les femmes avec Simona Halep et Caroline Wozniacki. Les quatre premières têtes de séries (Nadal, Zverev, Cilic et Dimitrov chez les hommes / Halep, Wozniacki, Muguruza et Ostapenko chez les femmes) sont placées chacun dans une des quatre parties du tableau. Ils ne peuvent pas se rencontrer avant les demi-finales. 

Alexander Zverev est le seul à pouvoir être soulagé de ne pas jouer Rafael Nadal avant la finale.
Alexander Zverev est le seul à pouvoir être soulagé de ne pas jouer Rafael Nadal avant la finale.

Alors oui, ce système peut paraître injuste envers les joueurs les moins bien classés. Mais Roland-Garros réserve toujours des surprises et des têtes de série peuvent passer à la trappe. Certains joueurs de talent ou des spécialistes de la terre battue peuvent créer la sensation.  D'autres grands noms du tennis mondial possèdent aussi un indice assez bas vis à-vis de leur niveau habituel. Novak Djokovic, ex-numéro 1 mondial, est par exemple tête de série numéro 20. Serena Williams, ancienne première mondiale, ne sera pas tête de série. Elle sera donc très vite opposée à une joueuse du top 10. Tout peut alors se passer pour que rien ne se déroule comme prévu.

Et nos Français dans tout ça 

Pour les Tricolores, le tirage au sort risque de ne pas être clément. Lucas Pouille, Français le mieux classé, n'est que tête de série numéro 15 et pourrait hériter d'un gros joueur au troisième tour (Djokovic, Nishikori, Wawrinka...). Adrian Mannarino (numéro 25) et Richard Gasquet (numéro 29) sont quasiment assurés de jouer un membre du top 8 dès la première semaine du tournoi. 

Caroline Garcia semble être la meilleure chance française cette année.
Caroline Garcia semble être la meilleure chance française cette année.

Chez les femmes, Caroline Garcia est positionnée comme tête de série numéro 7. Sans négliger les rencontres face à des adversaires moins réputées, elle peut voir venir jusqu'en quart de finale, où une joueuse du top 4 pourrait se dresser devant la Bleue. Kristina Mladenovic (numéro 29) et Alizé Cornet (numéro 30) seront vite en confrontation avec une top joueuse. 

Rendez-vous donc ce soir à 19 heures sur notre site pour découvrir le tableau de ce Roland-Garros 2018.

Théo Dorangeon @@jusdorangeon