Dominic Thiem (à gauche) et David Goffin, lors de l'Open d'Australie 2016.
Dominic Thiem (à gauche) et David Goffin, lors de l'Open d'Australie 2016. | AFP

Thiem et Goffin, amis dans la vie, adversaires ce jeudi

Publié le , modifié le

Jeudi, Dominic Thiem et David Goffin disputeront un quart de finale très particulier sur le court Suzanne-Lenglen: l'Autrichien de 22 ans et le Belge de 25 ans sont très proches dans la vie. Mais l'un comme l'autre n'ont jamais atteint le dernier carré d'un Grand Chelem. Alors forcément, leur amitié sera mise de côté.

Dans la vie, ils sont potes. Mais jeudi, il n’y aura pas d’amitié qui vaille. A partir de 13 heures, sur le court Suzanne-Lenglen, Dominic Thiem et David Goffin se disputeront un billet pour le dernier carré de Roland-Garros. La perspective a de quoi effrayer. Elle est aussi inédite. L’Autrichien de 22 ans comme le Belge de 25 ans n’avaient jamais atteint les quarts de finale d’un Grand Chelem. Alors forcément, comme le dit Goffin, les deux joueurs "ne se feront pas de cadeaux".

"On jouera à fond, mais l'ambiance et le respect seront là sur le court, prédit le Liégeois, qui sort d’un 8e en quatre sets face au Letton Ernests Gulbis. Il est bien de savoir que ça sera comme ça. Mais je sais qu'il y aura une bonne ambiance sur le court. C'est toujours mieux quand elle est bonne."

Enchaîner deux jours de suite

Thiem, tombeur de l’Espagnol Marcel Granollers, prédit "un match intéressant et très joli à regarder", face à "un partenaire exigeant" et "très sympa", avec lequel il s’est entraîné "à maintes reprises, notamment à Melbourne". Du coup, il sait ce qui l’attend sur le Lenglen: "David a des prises de balles précoces. Il est rapide, il se déplace très bien, il est véloce et depuis deux ans, il ne fait que monter en puissance." Leur dernière confrontation sur terre battue avait tourné à l’avantage de Thiem. C’était en finale du tournoi de Gstaad (7-5, 6-2). Mais après 6 confrontations, le Belge mène 4-2.

Jeudi, ils seront sur un pied d’égalité : ce sera leur deuxième match en deux jours. "C'est la même chose pour tout le monde même s'il faut enchaîner, dédramatise Goffin. Aujourd'hui, Dominic a joué un peu moins longtemps. On a presque joué en même temps. Nous devons tous les deux enchaîner demain. C'est la même chose. Ce n'est pas trop grave."

francetv sport @francetvsport