Gasquet
Gasquet au service | AFP

Test concluant pour Gasquet

Publié le , modifié le

Dans le doute en raison d’une préparation écourtée, Richard Gasquet s’est rassuré en prenant le dessus sur l’Argentin Carlos Berlocq, 7-6 (5), 6-4, 6-4. Le N.1 français s’est ainsi hissé au troisième tour des Internationaux de France, où il affrontera le vainqueur de la rencontre opposant Fernando Verdasco à Pablo Cuevas.

Affronter un joueur pour la toute première fois sur le circuit n’est jamais aisé, et la situation est encore plus compliquée lorsque cela se passe en Grand Chelem. Récent vainqueur du tournoi d’Oeiras, Berlocq avait déjà les arguments suffisants pour inquiéter un Gasquet en manque de repères après une interruption de huit semaines due à sa blessure au dos. Et avec seulement dix jours de préparation, le Biterrois affirmait même avant la rencontre qu’il n’était pas le favori de ce match.

C’est pourtant bien lui qui a assuré le spectacle lors des premiers échanges. Son inimitable revers donnait déjà des sueurs froides à son adversaire, mais ce dernier parvenait à tenir la dragée haute au N.1 français grâce à des amorties qui coupaient le rythme et testaient par ailleurs le dos de Gasquet…

Vidéo: les temps forts du premier set

La tête et le dos ont tenu

Le dos de la tête de série N.13 tenait bon, et c’est avec la tête que Gasquet allait s’en sortir face à un gros défenseur. Prenant le dessus à 4-2, Berlocq, spécialiste de la terre battue, lui remettait la pression. Gasquet à qui tout semblait réussir, commençait à rater des coups immanquables, comme des volées au filet qui s’écrasaient trop souvent dans le filet. Capable du pire comme du meilleur, Gasquet faisait vibrer le public du Court Central suite à un échange d’amorties et un filet capricieux, et concluait sur un lob astucieux.

Tombeur de Lleyton Hewitt au tour précédent, Carlos Berlocq reprenait toutefois du poil de la bête, et les deux hommes devaient en découdre dans un tie-break. Et un peu comme dans ce début de partie, Gasquet prenait rapidement l’ascendant pour mener 5-1, mais se faisait reprendre à 5-5. Le protégé de Sergi Bruguera et Sébastien Grosjean haussait son niveau de jeu et parvenait finalement à remporter ce premier set 7-6 (5).

Vidéo: les temps forts du deuxième set

Un coup droit plus performant

Fort de cet avantage psychologique, Gasquet repartait de l’avant dans la deuxième manche. Pourtant bousculé sur son service, et même mené 0-40 sur son engagement, il réussissait à inverser la tendance. Si son revers fait incontestablement partie des plus beaux du circuit, ses accélérations en coup droit donnaient également du fil à retordre à Berlocq. Le travail de Grosjean payait particulièrement sur ce point là. Breaké à 5-4, l’Argentin cédait une fois encore dans cette deuxième manche (6-4).

L’Argentin, 47e joueur mondial, restait à ce moment sur deux victoires face à un membre du Top 20. Mais Gasquet, aidé par le public parisien, creusait encore l’écart pour prendre rapidement le service adverse. Malgré quelques grimaces qui laissaient transparaître de probables douleurs dorsales, le 13e joueur mondial validait son ticket pour le troisième tour en s'imposant en trois manches 7-6, 6-4, 6-4 en 2h42. Le public scandait "Richard, Richard", et celui-ci faisait le plein de confiance pour la suite de son tournoi.

Vidéo: la victoire de Gasquet


"C'est une très belle victoire", a confié Gasquet après son match. "Je ne m'attendais pas à ça. Cela transcende de jouer ici avec le public derrière soi. C'était important de gagner ce premier set capital. Si je l'avais perdu, cela aurait été compliqué ensuite face ce joueur qui s'accroche beaucoup et ne fait pas beaucoup de fautes", a-t-il dit. "Je pense que j'aurais souffert physiquement avec un quatrième et un cinquième sets (...) Cela a été une grosse course contre la montre pour jouer ici. C'est déjà énorme d'être présent au troisième tour. Maintenant, je prends les choses jour après jour", a analysé le 1"e joueur mondial. "J'étais un peu fatigué hier en raison du match du premier tour même si cela s'était joué en trois sets. Je n'ai plus l'habitude de faire des efforts comme ça après deux mois d'arrêt. J'espère que je vais bien récupérer demain", a-t-il conclu.

Vidéo: Gasquet revient sur son match

Romain Bonte