La dernière apparition de Tsonga en février dernier à Montpellier

Jo-Wilfried Tsonga pas encore certain d’être à Roland-Garros

Publié le , modifié le

Voilà un mois que le Manceau a été opéré du genou gauche, pour une fissure du ménisque. Mais tous les espoirs restent permis quant à sa convalescence puisque le numéro 36 mondial est revenu à l’entrainement ce lundi chez lui, à Genève. Pourtant, à 33 ans, il garde la tête sur les épaules et sait que son retour ne sera pas une partie de plaisir : "J’ai mis toute une carrière à atteindre un certain niveau. Cela va mériter un peu plus que quinze jours pour revenir", a t-il déclaré.

Il n’a pas loupé les internationaux de France depuis 2008. Va-t-il vraiment les louper cette année ? En tout cas, Jo-Wilfried Tsonga a repris le chemin de l’entrainement ce lundi chez lui, à Genève. Difficile donc pour l’instant d’avoir une visibilité sur l’avenir, et surtout sur Roland-Garros qui se déroulera du 27 mai au 10 juin. Le Manceau devrait être fixé en fin de semaine.

Car voilà seulement un mois que le tennisman a été opéré du genou gauche pour une fissure du ménisque gauche. En février dernier, il s’était blessé lors du tournoi de Montpellier. D’après les déclarations de son coach Thierry Ascione, présent au Masters 1000 de Madrid en tant que consultant, le joueur peut reprendre un entrainement intensif. Il explique pour L’Equipe.fr : « Nous avons le feu vert médical pour reprendre les grosses cadences sur le court. Après avoir poussé sur son genou la semaine dernière, Jo avait un week-end de récupération pour voir comment son articulation allait réagir. Ça s’est bien passé. On part sur le court ».

« Cela va mériter un peu plus que quinze jours pour revenir »

Mais pas d’emballement, l’ancien numéro un ne prendra pas sa décision à la légère. « Ça va se jouer à quelques jours. Mais on ne va de toute façon pas se précipiter. On en saura déjà beaucoup plus vendredi, après cinq jours d’entrainement… », a poursuivi son entraîneur. L’actuel 36e mondial se confiait également la semaine dernière dans le cadre d’un événement partenaire sur sa blessure : « Je ne suis évidemment pas encore à 100 %. Je ne peux pas me déplacer encore comme je l’aimerais. Mais je suis de nouveau sur le court. Je me re-prépare physiquement. J’espère que les délais de cicatrisation ne vont pas être trop longs et que je vais pouvoir augmenter au fur et à mesure les charges de travail et revenir le plus vite possible. J’ai mis toute une carrière à atteindre un certain niveau. Cela va mériter un peu plus que quinze jours pour revenir ».

Dans l’idéal, Tsonga devrait se remettre en jambe lors de l’Open Parc Auvergne-Rhône-Alpes Lyon, du 19 au 26 mai. Un tournoi dont il est tout de même tenant du titre et en plus ambassadeur. L’occasion pour le Français de 33 ans de vérifier s’il est prêt à affronter la quinzaine parisienne juste au lendemain du tournoi lyonnais.

A découvrir aussi :

- Abécédaire de Roland-Garros : G comme Garcia

Abécédaire de Roland-Garros : F comme Forget 

Chloé Joudrier