Stosur ne fait qu’une bouchée de Hesse

Stosur ne fait qu’une bouchée de Hesse

Publié le , modifié le

Plus expérimentée, plus puissance et plus constante, l’Australienne Samantha Stosur (N.26) a littéralement expédié son match du 2e tour face à la jeune Française Amandine Hesse. Elle s’est imposée en deux petits sets 6-0, 6-1 et seulement 54 minutes de jeu sur un court Suzanne Lenglen qui a pourtant donné de la voix pour encourager la native de Montauban. En vain, malheureusement.

Après un premier tour relativement bien géré face à l’Australienne Jarmila Gajdosova, Amandine Hesse n’est pas parvenue à surmonter l’obstacle Stosur, ce mercredi, pour le 2e tour de Roland-Garros. La Française se faisait breaker d’entrée par son adversaire et ne parvenait pas à la mettre en difficulté, notamment en raison d’un service plutôt défaillant (57% de 1er service dans le 1er set). Elle s’agaçait ouvertement de ses erreurs tandis que Stosur, calme et confiante, empochait le premier set sans trembler en 21 minutes (6-0).

Sous un ciel bleu et dans un court Suzanne Lenglen pas encore plein, Amandine Hesse revenait pour le second set sous les encouragements du public.  Cette dernière s’offrait quelques beaux points dans la première manche mais manquait à trois reprises de breaker l’Australienne. Toujours à la peine sur son service et voyant les jeux défiler, Hesse  perdait son sang-froid et poussait un « C’est un cauchemar !!! » qui en disait long sur son sentiment d’impuissance.

Si elle parvenait finalement à remporter un jeu (5-1), Amandine Hesse voyait son aventure Porte d’Auteuil prendre fin au bout de 54 minutes de jeu (6-0, 6-1). Le cauchemar n'aura pas duré bien longtemps. Au prochain tour, Stosur affrontera la Russe Maria Sharapova qui, elle aussi, a connu un second tour sans embûche face à sa compatriote Vitalia Diatchenko battue 6-3, 6-1.  "Jouer contre Maria Sharapova, c'est toujours un vrai défi, a confié Samantha Stosur. La dernière fois que nous nous sommes rencontrées, c'était ici l'année dernière et c'est toujours un vrai défi. Il faut que je sois prête à jouer aussi bien, voire mieux que ce que j'ai fait jusque-là". Avant d'ajouter : "Ce sera un match difficile et je sais que j'ai un jeu qui peut la troubler". 

Isabelle Trancoën