Stéphane Robert tombe avec les honneurs

Stéphane Robert tombe avec les honneurs

Publié le , modifié le

A 35 ans et 558e au classement ATP, soit le plus mauvais classement des joueurs en lice, Stéphane Robert a bien failli atteindre le deuxième tour de Roland-Garros. Mais le Britannique Kyle Edmund, 15 ans plus jeune que ce vieux briscard, a résisté pour s’imposer 2-6, 6-4, 6-3, 5-7, 6-2. Edmund retrouvera au prochain tour l’Australien Nick Kyrgios (N.29).

Auteur d’un exploit ici-même en 2011 lorsqu’il s’était débarrassé de Tomas Berdych au premier tour (3-6, 3-6, 6-2, 6-2, 9-7), l’atypique Stéphane Robert a de nouveau fait vibrer le public parisien, et plus précisément le court N.7, où la foule est restée jusqu’à la tombée de la nuit. Imprévisible, le natif de Montargis n’est toutefois pas parvenu à faire craquer l’imperturbable Kyle Edmund, capable de splendides accélérations du coup droit.

Issu comme lui des qualifications, le natif de Johannesburg a surtout eu le mérite de résister, au mental, une vraie performance pour ce joueur de 20 ans. Robert qui l’avait emmené jusqu’à un cinquième set a finalement calé. Après avoir concédé à deux reprises son service, il a entretenu l’espoir pour finalement s’incliner avec les honneurs. Edmund qui se qualifie pour la première fois de sa carrière au deuxième tour des Internationaux de France, devra vite se remettre de ses émotions pour espérer titiller Nick Kyrgios.

Romain Bonte