Simon, valeureux mais malheureux

Simon, valeureux mais malheureux

Publié le , modifié le

S'il a longtemps fait douter Milos Raonic, 9e joueur mondial, Gilles Simon n'ira pas en huitième de finale à Roland-Garros. Le Français y a cru jusqu'au bout d'une magnifique cinquième manche, mais a finalement dû déposer les armes après 3h16 d'efforts (4-6, 6-3, 3-6, 6-2, 7-5).

En un peu plus de trois heures, Gilles Simon est passé par tous les états sur la terre battue du Philippe Chatrier. Relâché après deux rencontres bien maîtrisées, il était certain de pouvoir créer la sensation face au redoutable cogneur Milos Raonic. "Les conditions me vont bien. Si je me sens bien et que je joue mieux que mon adversaire (...), j'ai le sentiment qu'il ne peut rien m'arriver", affirmait-il même avant d'entamer le premier choc du tournoi.

Et sur de nombreuses séquences, "Gillou" a mieux joué que le Canadien. Lors du premier et du troisième set, Simon a fait preuve de répondant en abusant de sa qualité de retour face à l'énorme service de Raonic, lequel s'irritait dès qu'il perdait son service. Poussé par un public particulièrement démonstratif, le Tricolore en profitait pour prendre à deux reprises les commandes du duel.

74 fautes directes pour Raonic, 26 pour Simon

Mais à 23 ans, Raonic n'est pas pensionnaire du top 10 ATP pour rien. Le phénomène et ses services surpuissants (19 aces) compensait ses très nombreuses fautes directes (74, contre 26 seulement pour Simon!) par un calme à toute épreuve et un coup droit assassin (60 coups gagnants à 26) qui lui permettaient de rester dans la rencontre.

Dans l'ultime manche, après avoir réussi le break d'entrée, Raonic pensait avoir fait le plus dur en servant pour le match à 5-4. Mais Simon, boosté par la ola parisienne, parvenait à débreaker. Malheureusement, le suspense n'était que de courte durée, le Français concédant les deux derniers jeux au Canadien qui tenait son rang. "C'est très dur, là tout de suite. Je suis déçu, ça fait trois ans de suite que je sors sur un gros match comme ça", a réagi Simon, qui avait atteint le seuil des huitièmes l'an passé. Un petit boulevard s'ouvre pour Raonic : lui qui n'avait jamais passé le 3e tour porte d'Auteuil pourrait se hisser jusqu'en quarts s'il bat Klizan ou Granollers, deux adversaires à sa portée, au prochain tour.

Vidéo: La balle de match entre Raonic et Simon

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer