Sharapova coup droit grimace RG 2014
La Russe Maria Sharapova s'est démenée pour accéder à sa troisième finale consécutive à Roland-Garros | PATRICK KOVARIK / AFP

Sharapova qualifiée pour la finale

Publié le , modifié le

Maria Sharapova a tenu son rang. L'ancienne N.1 mondiale et vainqueur des quatre Grands Chelems a maîtrisé la fougueuse canadienne Eugénie Bouchard (N.18). Au terme d'une lutte intense, la Russe (N.7) s'est imposée en trois manches 4-6, 7-5, 6-2. C'est la troisième finale consécutive pour Sharapova à Roland-Garros. En finale, la Russe retrouvera la Roumaine Simona Halep.

Est-ce parce qu'Eugénie Bouchard s'est beaucoup répandue dans la presse avant cette demi-finale en rappelant ses souvenirs de petite fille dont la joueuse préférée s'appelait Maria Sharapova que la Russe lui a fait autant de cadeaux ? Toujours est-il que Sharapova aurait bien pu se laisser surprendre par la tonique Canadienne si elle n'avait pas fait parler son expérience dans le 3e set.

Bouchard supersonique

Tout avait mal commencé pour la tsarine, ballottée par une Bouchard très solide, impeccable sur sa mise en jeu, et qui entrait dans la balle avec rage et détermination. Elle mettait la pression sur Sharapova en la breakant à 2-1 et même lorsque la Russe est revenue à hauteur à 4-4, Eugénie Bouchard n'était nullement impressionnée ni perturbée. Elle gardait son tempo et attaquait la ligne avec un coup droit très précis qui prenait en défaut une Sharapova fébrile. La Russe s'agaçait et abusait de sa puissance sans trouver la solution, laissant Bouchard emporter la première manche en 45 minutes.

Les cadeaux de Maria 

A l'attaque du 2e set, Sharapova cognait encore et toujours mais se montrait plus mobile et un peu plus inspirée. Toutefois, si elle paraissait capable de calmer les ardeurs de Bouchard, elle se mettait toute seule en difficulté en commettant de nombreuses fautes directes  et en laissant filer des points sur son service en multipliant les double-fautes(9 au total). Elle manquait les occasions qui lui étaient données de prendre le large. Ainsi remise en selle à plusieurs reprises, Eugénie Bouchard montrait qu'elle n'avait pas l'intention de s'en laisser compter. A 4-1 elle profitait des errances de Sharapova et revenait finalement à 5-5 au prix de gros efforts en retours. Mais la Russe haussait encore le ton, à défaut d'assurer la mire. Et son jeu en force lui permettait de s'en sortir 7-5 non sans avoir souffert face aux fuglurances de la jeune Canadienne toujours décidée à en découdre.

Sharapova en puissance

Le troisième set pourtant fut sans doute de trop pour elle. Pilonnée par Sharapova, elle se laissait déborder et n'avait plus la même autorité en se projetant dans le court. Elle entrait dans  la balle avec moins de densité son passing était moins efficace, elle perdait sa précision. La première canadienne a atteindre une demi-finale à Roland-Garros ne voulait pas abdiquer. Elle restait très présente en défense mais se montrait moins percutante sur sa mise en jeu. Elle s'accrochait mais Sharapova tenait sa proie et ne la lâchait plus. Émoussée  et s'appliquant surtout à faire durer le suspense en restant dans la partie Bouchard effaçait quatre balles de matches avant de s'incliner sur la cinquième. Laissant Sharapova s'offrir une nouvelle finale.

Mais Eugénie Bouchard n'a pas à rougir. Dans ce duel de blondes, elle a tenu toute sa place et on la reverra sans doute prochainement dans le dernier carré d'un tournoi majeur.      

Vidéo: Sharapova en finale  

Christian Grégoire